Précédent
Suivant

La vie profonde. Une expédition dans les abysses

David Wahl, auteur, dramaturge, interprète, est associé à l’Océanopolis de Brest. Dans ses pièces il cherche à tisser des liens entre des domaines souvent séparés, théâtre et science, savoirs et curiosités. Il nous invite à partager une expérience extraordinaire, partager la vie de l’équipage d’une mission scientifique à bord du « Pourquoi pas ? ». Le 5 juillet 2017, ce vaisseau de la flotte océanographique française appareille pour une expédition dont le but est d’observer un champ hydrothermal situé à 1700 mètres. Deux scientifiques, Pierre-Marie Sarradin chef de la mission et Josée Sarrazin chercheuse en écologie benthique (qui vit sur le fond), l’ont invité à venir à bord, rédiger le journal de bord de l’expédition MoMARSAT, qui sera plus tard une pièce de théâtre « Donvor ». D’autres artistes les rejoindront plus tard. Dès le début, « ce journal de bord devint vite la presse quotidienne de notre petit monde flottant ». Peu à peu il s’est intégré à l’équipage. Il va nous faire découvrir les aspects poétiques et merveilleux, liés à la science, de cette  « Véritable épopée contemporaine » dans ces lieux où on disait que la vie n’est pas possible ! Au fil des jours, dans l’ordre chronologique, David Wahl décrit comment la vie s’organise à bord , le déroulement des expériences, manips scientifiques et plongées du submersible ROV Victor avec plein de capteurs. Un observatoire sous-marin composé d’instruments de mesure est installé en différents endroits sur un champ hydrothermal nommé Lucky-Strike, dans l’océan Atlantique, entre les Açores et le Nouveau Monde. Il se trouve qu’il y a eu un incident technique, une bouée a dérivé. Il s’agit de la récupérer puis d’en mettre une nouvelle. Ce monde sous-marin est si peu connu qu’à chaque mission sont découvertes des trésors. Les scientifiques analysent les prélèvements rapportés par ROV Victor. On a ainsi résolu une énigme, grâce à la symbiose, les moules des profondeurs qui n’ont pas d’appareil digestif, sont nourries. Notre horloge biologique se dérègle. Audrey Mat, chronobiologiste, étudie les cycles et les rythmes internes des animaux des grandes profondeurs. C’est l’occasion d’apprendre comment se met au point un projet scientifique. Une question essentielle est la survie de ce milieu. Les connaissances des scientifiques permettront-elles d’empêcher l’exploitation catastrophique de ces zones ? David Wahl est ébahi devant le degré des technologies mises en place, comme la liaison avec une caméra sur le plancher océanique. Au fil du journal, le lecteur trouvera de nombreuses références culturelles. Lors de la vision de milliers de crevettes, entassées les unes pour les autres «  Je repense à une scène dantesque du Paradis de « La Divine Comédie »… ces crevettes viennent de m’enseigner la plus ineffable leçon de mystique au monde ». Dans la partie II, il raconte son voyage au Canada, Colombie-Britannique, une exploration des fonds marins très différente de celle du Pourquoi pas dans un pays où règne le gigantisme. Un acousticien lui révèle que les poissons communiquent par des sons. « Cette aventure scientifique, artistique humaine, aura changé ma vie ». Il nous fait découvrir les aspects poétiques et merveilleux, liés à la science, de cette  « Véritable épopée contemporaine » de ces écosystèmes marins, « l’image de la vie profonde », comme les définit Rilke. Il faut espérer que dans l’avenir les profondeurs soient déclarées « Terra nullius », qui n’appartient à personne.

David Wahl, Arthaud (Arthaud Documents)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Sauver les animaux sauvages

De plus en plus d’espèces animales disparaissent ! L’Union pour la conversation de la nature a dressé une liste rouge des animaux menacés d’extinction. Elle recense

Lire la suite

Parutions la même année

Le guide ornitho

C’est la 3e édition revue et augmentée de cet ouvrage de référence sur les oiseaux d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Ce livre est

Lire la suite