Précédent
Suivant

La Battle du vivant Une plongée dans la biodiversité

Quand vous voyez ces trois noms de femmes passionnées et passionnantes, vous êtes sûr d’avoir un grand plaisir à lire leur ouvrage ! En effet, dans le préambule, celles-ci vous invitent à embarquer pour « un voyage fun et léger dans la jungle impitoyable du vivant ». Elles se sont lancées un énorme défi : faire tenir tout le vivant (plantes, animaux, micro-organismes…) dans un seul livre ! La team de « la Battle du vivant » prend des engagements : rendre hommage à la biodiversité dans son ensemble, être équitables et tâcher d’être impartiales. Elles sont représentées par trois mascottes, « nos alter ego dessinés » : Tania Louis, docteure en virologie, la bactérie ; Agatha Liévin-Bazin, docteure en éthologie, le corbeau et Éléa Héberlé, docteure en biologie moléculaire et cellulaire, une plante. Pleines d’humour : « Qu’est-ce qui se passe dan la tête d’une sole lorsqu’elle devient adulte ? » ; on pourrait faire une « battle » des mascottes ! Ces trois auteures expliquent, avec une grande clarté, plein de notions de biologie accessibles à tous, en particulier aux adolescents. Il y a des encadrés en couleur qui apportent des compléments d’infos, par exemple les pinsons de Darwin pour l’évolution, l’échangisme chez les virus, les doyens du monde… Toutes ces informations scientifiques, de la toute dernière actualité, sont illustrées de très beaux dessins, dont de nombreux schémas, de Guillaume Boutanox, en particulier les pages « synthèse » à chaque fin de chapitre. Après avoir expliqué ce qu’est le vivant, l’ apparition de la vie il y a 3,6 milliards d’années, son évolution, la présence d’une multitude d’organismes qui luttent pour leur survie : «La Battle du vivant est déclarée ouverte ». Une compétition est organisée entre des organismes à travers 10 grandes fonctions biologiques. Quelle est la manière la plus originale de faire des bébés ? Le lecteur aura à choisir entre ceux qui ont de très nombreux sexes, ceux qui sont ingénieux pour libérer leurs gamètes au bon endroit… Battle de la croissance : quels sont les meilleurs organismes qui défient le temps et l’espace ? Battle de la respiration : les plus résistants en cas de manque d’oxygène ou d’excès de CO2, les inventeurs de solutions pour vivre dans l’eau… ? Battle de l’alimentation : les plus rusés pour avoir de l’eau, des nutriments, nouer des alliances… Battle de la locomotion : qui sont les plus performants ? Les micro-organismes qui ont 18 types de déplacements à l’échelle cellulaire, les plantes dont l’homme ne perçoit pas les mouvements… ? Battle de la perception : Quels sont les meilleurs stratèges ? L’animal qui a le plus de récepteurs olfactifs, les spécialistes du mode de vie extrême avec un record de survie à 130°, les animaux qui utilisent l’écholocation… ? Battle de la communication : qui se débrouille le mieux ? La mésange charbonnière qui sait transmettre de fausses informations, ceux qui possèdent un organe spécial pour analyser les phéromones, ceux qui font des merveilles pour séduire, ceux dont les cris atteignent le plus de décibels… ? Ce voyage a montré les pluralités des formes de la vie. Le lecteur a découvert le fonctionnement et les spécificités d’organismes vivants. Il n’y a pas que l’ère de la battle, il y aussi l’ère indispensable de la « coopération » pour assurer la survie des organismes face aux actions des humains. Ce documentaire est une réussite ! Écrit à trois paires de mains, il offre une extraordinaire richesse d’informations scientifiques sur le vivant, avec beaucoup d’humour. Comme l’écrit Marc-André Selosse « En ouvrant ce livre qui est moins une bataille qu’un triomphe, on ouvre le mode d’emploi de la vie ». « On y a mis tout notre amour, notre humour et beaucoup de sueur » et leur pari est réussi ! Il est sûr que cet ouvrage se fera une grande place dans l’écosystème des livres « science » accessibles au grand public et surtout aux adolescents pour qu’ils découvrent, d’une manière ludique, tout le merveilleux du vivant, les richesses et l’extrême variété des organismes vivants.

Tania Louis, Agatha Liévin-Bazin, Éléa Héberlé, Ill. Guillaume Boutanox, De Boeck supérieur

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Parlez-vous cerveau ?

Dans la préface, Lionel Naccache, neurologue, chercheur à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM) explique que dans leur livre, ils ont transposé

Lire la suite

Bienvenue à Cerveauville

Matteo Farinella, docteur en neurosciences, a voulu rendre la science accessible à tous en associant ses connaissances à une passion pour le dessin. Le corps

Lire la suite

Parutions la même année