Précédent
Suivant

Plongée dans l’océan Un voyage sous-marin de la surface aux abysses

Le format de cet ouvrage est parfaitement bien adapté à la thématique, la vie dans l’océan. La lecture se fait verticalement avec une échelle métrique qui indique la profondeur de l’océan. Le jeune lecteur va pouvoir ainsi aller de plus en plus profond dans l’océan pour explorer les différentes zones. Gianumberto Accinelli, entomologiste et écologiste reconnu, explique d’abord comment se sont formés les océans et comment la vie a commencé. Grâce aux progrès techniques, il peut inviter les enfants à « descendre dans les profondeurs mystérieuses des fosses océaniques ». Des informations scientifiques très complètes sont données sur chaque zone. Giulia Zaffaroni représente les organismes vivants par de belles représentations artistiques du saumon au magnifique cténophore à plus de 8 000 mètres. Pour chaque zone, plusieurs animaux représentatifs ont une grande légende décrivant ses caractéristiques anatomiques et son comportement. Certains sont peu connus. La limace élysie est le seul animal capable de réaliser sa photosynthèse chlorophyllienne. Le régalec est un poisson osseux pouvant atteindre jusqu’à 17 mètres de longueur. Le grand cavaleur est un poisson petit mais doté d’un appétit incroyable. La chaudiole de Sloane a une nageoire dorsale terminée par une « canne à pêche lumineuse » due à des bactéries luminescentes. Le cténophore ressemble à une créature angélique, son corps transparent est parcouru de mille lumières. Un index reprend tous les animaux, classés par profondeurs, d’anémone de mer à vampire des abysses. La zone épipélagique, de 0 à 200 mètres, est la partie la plus riche en organismes vivants. Savez-vous ce qu’est « le réseau trophique » ? Que les océans constituent un réservoir d’oxygène ? Dans la zone mésopélagique, de 200 à 1000 mètres, connaissez-vous la thermocline ? Depuis quand sait-on qu’il existe toujours des cœlacanthes ? Dans la zone bathypélagique, de 1000 à 4000 mètres, à quoi sert le gigantisme abyssal ? Connaissez-vous les dimensions du calamar ? Dans la zone abyssopélagique, de 4000 à 6000 mètres, comment font les êtres pour survivre avec une pression écrasante ? Dans la zone hadopélagique, de 6000 à 11 000 mètres, savez-vous que 3 personnes seulement se sont posées sur le fond de la fosse des Mariannes ? Cet excellent documentaire scientifique offre une plongée vertigineuse dans les profondeurs de l’océan à la découverte de créatures extraordinaires ! Un très bon support de médiation pour des animations avec le jeune public.

Gianumberto Accinelli, Ill. Giulia Zaffaroni, Nathan (Album documentaire)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Vauban homme de l’art

Parmi l’œuvre architecturale de Vauban, douze sites ont été inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, sites répertoriés dans une carte. Vauban a été sous Louis

Lire la suite

50 inventions qui ont fait le monde

Comme le dit l’auteur, par «invention» il ne faut pas seulement entendre la création d’objets… mais également le développement de techniques nouvelles, de connaissances… Les

Lire la suite

Parutions la même année