Précédent
Suivant

Petit dictionnaire illustré des Femmes scientifiques. 110 noms d’Hypatie aux récentes nobélisées

Les femmes scientifiques ont souvent été oubliées et sont souvent absentes des livres d’histoire. Certaines ont vu leurs découvertes attribuées à d’autres personnes et ont bien failli tomber dans l’oubli. Comme le rappelle Natalie Pigeard-Micault, de l’Institut Curie, le premier livre de chimie a été écrit par une femme, Marie Meurdrac « La chymie charitable et facile en faveur des dames » en 1666. Les femmes ont pu accéder aux universités qu’à la deuxième moitié du XIXe siècle. Jusqu’en 1938 il fallait l’autorisation d’un homme pour faire des études. Adeline Crépieux, physicienne, pendant 10 ans, a traversé les frontières et remonté le temps pour présenter ce dictionnaire biographique de 110 femmes scientifiques. Les femmes ont été choisies selon plusieurs critères :la traduction de textes scientifiques fondateurs, des connaissances exceptionnelles, une découverte scientifique majeure ou un prix Nobel. Elles sont présentées par ordre alphabétique, avec leur portrait et le facsimilé de leur ouvrage. Tatiana Afanassieva, Kiev-1876- Leyde 1964, physicienne, a réalisé des travaux sur les fondations de la thermodynamie et de la physique statistique. Frances Allen, Peru 1932-Schenectady 2020, informaticienne, est la première femme à obtenir le prix Turing. Deux autres femmes l’ont eu : Barbara Liskov en 2008 et Shafi Goldwasser en 2012. Laura Bassi, physicienne, a réalisé une prouesse au 18ème siècle, elle réalisa une carrière scientifique complète. Elle est la seconde femme a obtenir, après Elena Piscopia, le titre de docteure en philosophie naturelle. Jocelyn Bell Burnell, astronome, Lurgan 1943, a été victime d’une injustice. Elle a découvert les pulsars à 24 ans et c’est Antony Hewish qui se l’attribua ! Gerty Theresa Cori, biologiste, biochimiste, est la première femme de l’histoire à obtenir un prix Nobel de physiologie en 1947. Maria Cunitz astronome, a publié en 1650 un ouvrage d’astronomie où elle présente les tables astronomiques établies par Kepler à partir des observations de Tycho Brabé. Eunice Foote Newton, physicienne, en 1856 a découvert l’effet de serre. Comme elle n’a pas le droit de publier, la découverte fut attribuée à John Tyndall. La sœur de William Herschel était aussi une astronome, elle a identifié quatre nébuleuses et huit comètes. Marguerite Perey, physicienne, a isolé le Francium, Elle a été la première femme élue à l’Académie des sciences en 1962 et la deuxième sera Yvonne Choquet-Bruhat, mathématicienne, en 1979. Ni Marie Curie, ni Irène Joliot-Curie, parce que certains étaient opposés à l’entrée des femmes, n’ont été élues ! En annexes, les patronnes, les femmes docteures en sciences avant 1900, des index permettent de les retrouver par discipline : astronomie, biologie, chimie, informatique, mathématiques et physique, ou par période de naissance et une importante bibliographie dont des ouvrages pour enfants. Adeline Crépieux a réalisé un travail considérable de documentation pour ce dictionnaire biographique des femmes scientifiques. Un excellent ouvrage de référence d’histoire des sciences redonnant aux femmes scientifiques leur juste place.

Adeline Crépieux, ellipses

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Ma maison au pied du volcan

Gísli Pálsson, anthropologue, habite sur l’île de Heimaey, célèbre pour l’irruption volcanique qui a eu lieu en 1973. Originaire de ce lieu, il va raconter

Lire la suite

Icebergs. Livre pop-up

Ce pop-up, avec sept animations super bien réalisées, est aussi un excellent documentaire bien approprié au jeune public. Il apporte de nombreuses informations scientifiques en

Lire la suite

Pourquoi le Soleil brille

Longtemps la fabuleuse énergie dispensée par notre étoile est restée une énigme pour les scientifiques depuis l’antiquité jusqu’au XXe siècle. Roland Lehoucq a consacré une

Lire la suite

Parutions la même année

La Joconde et les autres

Le grand illustrateur Quentin Blake apporte sa touche d’originalité dans cette promenade étonnante du Louvre. Alice Harman a choisi 30 chefs-d’œuvre, représentés par une superbe

Lire la suite