Précédent
Suivant

La Terre vagabonde

Les éditions Delcourt présentent une nouvelle collection constituée de quinze ouvrages tirés de nouvelles d’un grand auteur chinois contemporain de science-fiction, Liu Cixin. Ingénieur et passionné de sciences quantiques, il crée des univers puissants où l’humanité est confrontée à de nombreux défis pour sa survie et amenant le lecteur à une réflexion humaniste. La Terre vagabonde est le premier titre de cette collection. Le soleil se meurt. L’humanité s’active pour piloter la Terre jusqu’à une constellation qui lui permettra de trouver la chaleur nécessaire à sa survie. Un voyage long de 2500 années terrestres… « Alors, c’est vrai, je ne verrai jamais le jour ni la nuit », s’interroge un petit garçon ? Le soleil va se transformer en une géante rouge. Quel dessin extraordinaire sur cette grande vague ! Très documenté sur le plan scientifique et technique, le récit rend compte de toute la préparation pour piloter la terre jusqu’à Proxima du Centaure, à 4,3 petites années-lumière de la terre. « Les chalumeaux de Dieu », ces réacteurs dépassent de deux mille mètres l’Everest, ce sont les machines les plus puissantes. En dépliant la double page, époustouflante représentation des piliers d’acier s’étendant à perte de vue ! L’exode de l’humanité se déroulera en cinq étapes. « Exodes » Les hommes ont commencé à vivre sous terre, double page suscitant émotion avec ce visage d’enfant devant des gratte-ciel détruits… scènes familières d’école, vie en famille mais en réalité jeunesse avec cycle d’épisodes de terreur. Du fait de la perturbation du noyau fer-nickel, l’énergie géothermique s’est échappée faisant courir un danger mortel… page aux rouges flamboyants montrant les citoyens piégés ! Mais la vie doit continuer ! Lors d’une course en traîneau sur glace, le cours de sa vie va changer quand il voit la silhouette d’une jeune fille. Souhaitant se marier, ils auront le droit de procréer dans un univers stupéfiant que le lecteur découvre en dépliant la double page. Spectacle effrayant, bombes à antimatière, beauté fascinante et effrayante des météores qui explosent… vagues géantes gelées… Quelles calamités et souffrances les attendent encore ? L’humanité va-t-elle survivre ? Comme le dit Liu Cixin « J’ai toujours pensé que la science-fiction s’exprimait mieux par l’image que par le texte ». Christophe Bec et Stefano Raffaele en apportent une belle démonstration dans cette excellente BD, alliance de science et d’humanisme.

Christophe Bec, Ill. Stefano Raffaele, Delcourt (Les Futurs de Liu Cixin)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Les robots en manga

Riku, le héros très curieux, entouré de ses amis Héliki, extraterrestre, Kirara, Sotaro président du club « super sciences », Ginga, un peu canaille et Mme Nadeshiko

Lire la suite

La jeune femme et la mer

Catherine Meurisse, grande autrice de BD, part en résidence au Japon. Elle « aimerait peindre la nature ». Celle-ci va aller de surprise en surprise, menant ainsi

Lire la suite

Demain. Acte 2

Dans cette nouvelle série d’anticipation, le lecteur retrouve Fleur et son père, embarqués dans une mystérieuse aventure, se demandant pourquoi, du fait de leurs visions,

Lire la suite

Parutions la même année

Mes hormones et moi

Franca Parianen, docteur neurosciences, est très appréciée pour la qualité d’une médiation innovante de ses connaissances sur la relation hormones-cerveau auprès du grand public. Sous

Lire la suite

L’attraction de la foudre

Ayant subi un grave traumatisme dans son enfance Chen ne pense qu’à son travail, faire des recherches sur la foudre et les ouragans. Doctorant en

Lire la suite