Précédent
Suivant

Fleurs locales et de saison. Des cultures responsables et durables

Deux mots sont essentiels dans le titre, « locales et de saison », pour comprendre le but de cet ouvrage : changer nos habitudes de consommation des fleurs. Tout d’abord il faut savoir que neuf fleurs sur dix vendues en France proviennent de l’étranger. Face aux enjeux environnementaux, il est primordial d’acheter chez des producteurs locaux, si possible en circuit court. « Immersion florale » présente une « petite histoire des fleurs » avec des reproductions de gravures anciennes, puis un « focus botanique sur les fleurs » accompagné d’un schéma précis de leurs différentes parties. L’iconographie de cet ouvrage est superbe, avec des pleine pages suscitant l’admiration pour ces beautés de la nature ! La démarche des « fermes florales », membres du Collectif de la fleur française, est tournée vers le développement durable dont certaines en agriculture biologique ou raisonnée. Les fleurs à cultiver sont décrites suivant les quatre saisons. Pour chaque fleur, une carte d’identité décrit la famille, les modes de production, un descriptif et conseils pratiques « A vous de jouer » avec une très belle illustration. En hiver quels sont les semis de fleurs à faire ? Le langage des fleurs intéresse beaucoup le grand public. Savez-vous que la pivoine traduit la tendresse et la sincérité ? Des témoignages de passionnés, Anne Jalaber, Philippe Alary et Dominique Raymond racontent leur parcours et leur métier. Le lecteur trouvera les références de leur site et les réseaux. Au printemps il y a deux types de culture, sous serre et en plein champ. Par exemple les bulbes de glaïeul sont à planter entre mars et juin dans un endroit ensoleillé. Trois témoignages, Élodie Teixeira cultive des fleurs comestibles, Hélène et Jean-Luc Girault sont des amoureux des roses, Marie Saulnier fait des compositions sauvages. L’été est la saison où peut s’exercer l’art de la cueillette florale pour garnir son intérieur de bouquets. Hélène Taquet réalise des confettis de fleurs séchées, Émeline Declerck est expert dans l’art d’un sol riche, Esther Lehrmann-Mignot appartient à une famille de fleuristes sur plusieurs générations. En automne tout un monde s’ouvre à la recherche scientifique, à la cosmétique et à la gastronomie. Pour aller plus loin, une carte permet de localiser les producteurs présents dans cet ouvrage, un annuaire classe les producteurs et fleuriste par régions et un index répertorie les 180 fleurs présentées. Superbe ouvrage offrant des conseils pratiques pour cultiver les fleurs et l’art floral dans une perspective de développement durable.

Cindy Chapelle, Plume de carotte / Fleur Française

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Icebergs. Livre pop-up

Ce pop-up, avec sept animations super bien réalisées, est aussi un excellent documentaire bien approprié au jeune public. Il apporte de nombreuses informations scientifiques en

Lire la suite

Avorter, un droit en danger ?

Les éditions La Marinière jeunesse ont lancé une nouvelle collection, « ALT », une collection à destination d’une génération engagée, qui se pose des questions sur le

Lire la suite

Parutions la même année

Le livre de la nuit

Une très belle couverture évoque le monde de la nuit, monde de l’ombre et de la lumière, qui fait peur et aussi envoûte! Quelles merveilles

Lire la suite

Dame de pics et femme de cœur

Christine Janin, médecin, après avoir gravi l’Everest en 1990, a fait l’ascension du plus haut sommet de chaque continent. Après avoir raconté ses aventures à

Lire la suite