Précédent
Suivant

Animaux dangereux

Les enfants savent que le tigre du Bengale, le moustique, l’ours polaire sont des animaux dangereux. Connaissent-ils la raie pastenague, l’araignée banane, le glouton, le casoar à casque, le poisson lion ? Ce documentaire science, dans cet inventaire, révèle des animaux peu connus. Chacun est présenté sur une double page : sur la première, une illustration superbe et bien informative avec une carte d’identité complète, nom scientifique, armes spéciales, victimes humaines, durée de vie, taille maximale, habitat et risque d’extinction, sur l’autre page, une description anatomique et éthologique avec des rubriques très attractives : flash info, scoop, Qui l’eut cru?, info choc, Ouf!, en détails, info ou intox, SOS!, top secret, minute nature, improbable !, alerte rouge, conseils pratiques… À titre d’exemple d’informations étonnantes : la raie pastenague a tué un cinéaste en le piquant en plein cœur ; l’ornithorynque a une arme secrète, deux éperons venimeux sur ses pattes arrières ; un glouton est sorti victorieux d’une meute de loup !; la femelle casoar à casque se contente de pondre un œuf vert et « monsieur couve » ; le poisson lion n’a aucun prédateur avec ses épines venimeuses injectant un poisson violent ! Les illustrations belles et précises sont tout à fait originales, soit en pleine page soir sous forme de BD pour décrire un comportement ou zoomer avec humour sur une particularité anatomique. Vraiment bien conçu pour susciter la curiosité, ce documentaire apporte des informations scientifiques approfondies au jeune public.

Raphaël Martin, Ill. Maxime Derouen, La Martinière jeunesse

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

L’art abstrait

Plusieurs titres parus dans une collection documentaire pour jeune public pour s’initier à l’art. Celui-ci est notre coup de cœur car les œuvres représentées sont

Lire la suite

Parutions la même année

Inventaire des petites bêtes des jardins

Dans la préface, Bernard Chevassus-au-Louis, président de l’association « Humanité et biodiversité », rappelle que l’essentiel de la biodiversité est constituée de petits organismes et que « ces

Lire la suite