Précédent
Suivant

Le cerveau en lumières

Ces deux scientifiques, chercheurs en neurosciences au CNRS et à l’AVIESAN (Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé), avec une trentaine de spécialistes, dressent l’état des connaissances sur le cerveau et ses maladies et décrivent les défis majeurs à venir des neurosciences. Le cerveau est un organe extraordinaire, car il contient 100 milliards de neurones reliés entre eux par plusieurs millions de kilomètres d’axones et un million de milliards de synapses. Les neurosciences cherchent à comprendre comment le cerveau régule notre physiologie, interprète les messages envoyés par les sens, comment il évolue au fil des années et aussi comment son fonctionnement est perturbé. Les dernières recherches ont apporté une connaissance très pointue des mécanismes moléculaires lors des transferts d’informations entre les synapses et l’influence des gènes sur la variabilité des neurones et des synapses. Notre conception de la mémoire a aussi complètement changé ! De nouvelles connexions synaptiques et de nouveaux circuits de neurones sont en jeux. Grâce aux progrès de l’imagerie médicale, il est possible de voir le cerveau en action. Le séquençage du génome a livré des informations sur les liens entre les mutations génétiques et les pathologies, montrant ainsi que l’autisme n’était en rien lié à une mauvaise relation de la mère et de son enfant. Les défis à venir sont nombreux. Décrypter le code neural permettrait de nouvelles interfaces cerveau-machine créant une robotique neuro-inspirée. Comment le cerveau vieillit-il et quelles sont les dépendances des autres systèmes physiologiques et des interactions sociales (école, handicap…)?. Grâce à la miniaturisation des outils d’imagerie, il sera possible de voir fonctionner le cerveau dans son cadre de vie habituel et de détecter plus tôt des maladies comme celle de Parkinson. Tous ces défis demandent une collaboration entre les neurosciences, la robotique et l’IA. En fin d’ouvrage sont abordées les questions d’éthique La neuroéthique, une discipline à part entière, est indissociable de la recherche sur le cerveau. Enfin « un cri d’alarme pour le cerveau » est lancé, car les investissements dans la recherche sont dérisoires, surtout en santé mentale et en psychiatrie ! Dix grandes priorités ont été identifiées. Un glossaire très complet définit les termes scientifiques spécifiques. Cet ouvrage sera très utile au grand public car il donne une excellente synthèse des recherches en cours et à venir en neurosciences.

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Poulpe fiction

Agnès Guillot a présenté cet ouvrage au Salon du livre. Son exposé clair et passionnant a montré comment beaucoup d’innovations technologiques, robotiques et bioniques, ont

Lire la suite

Le Pérou avant les Incas

Des fouilles et des études effectuées depuis trente ans ont permis de révéler les cités complexes et organisées sur la côte nord du Pérou avant

Lire la suite

Parutions la même année

Bizarbres mais vrais !

Connaissez-vous l’arbre à chocolat, l’arbre aux fantômes, l’arbre étrangleur, l’arbre à l’envers ? Lorsque vous connaîtrez leurs histoires, vous comprendrez que ces noms sont tout à

Lire la suite

Dans le secret des labos

L’auteur a consacré plusieurs années à visiter des laboratoires. «Aujourd’hui je vous emmène découvrir tous ces sites étranges, surprenants et passionnants ». Dans cette BD, le

Lire la suite

Petite anthologie du cosmos

Nicolas Grenier choisi des textes dans la littérature depuis l’Antiquité, car comme le dit, Jean-François Clervoy dans la préface, le cosmos est «  source de

Lire la suite