The loop

Le loop est une prison ultra connectée en forme de boucle d’où son nom. Luka avec d’autres adolescents délinquants est enfermé dans une chambre scannée toutes les trois secondes. Ils vivent dans la solitude et le désespoir. Voici ce qui arrive « quand on confie le destin des humains aux machines ». Dès le début de l’ouvrage, le thème est clairement annoncé, les conséquences d’un monde gouverné par une intelligence artificielle, le système d’exploitation Happy ou dominent les « Modifiés ». Luka, « pour ne pas perdre la boule », se plonge dans la lecture de livres, les « vrais livres d’avant, en papier » que lui apporte la surveillante Wren. L’angoisse est d’être envoyés au « Report » des essais médicaux avec prélèvements d’organes, essais de nanotechnologies car ils servent de cobayes, de rats de labos pour améliorer sans cesse la vie des Modifiés… descriptions très dures du déroulement et des conséquences du « Report ». À la télévision passent des discours de Golen Rye, le héros capitaliste aux yeux des riches et le défenseur des droits pour les pauvres ! En fait la corruption règne avec dissimulation des brevets médicaux et des énergies nouvelles. Le lecteur va vivre avec angoisse les aventures de Luka quand Wren lui annonce que pour sa survie il doit partir. Arrêté au cours de sa fuite, il sera envoyé sur la chaise… Les événements vont se succéder rapidement. Il n’y a plus de courant en ville ! Luka va alors tout tenter pour s’enfuir, tenant tête aux rats dans le tunnel, assistant à des scènes d’horreur dans les quartiers des pauvres… Ce héros intrépide et déterminé a un grand souci des autres détenus et de sa famille restée en ville. Même dans les pires circonstances il refusera de les trahir, montrant l’importance de l’amitié et de la solidarité entre amis. Ce récit de science-fiction, à la fois épopée fantastique et thriller, pose la question de savoir jusqu’où peuvent aller des dirigeants politiques qui ont dans leurs mains tous les outils technologiques pour contrôler toute la vie, enlevant à chaque homme son individualité et sa liberté. On attend avec impatience le tome 2. Ce récit apportant de nombreuses informations sur le plan scientifique et technologique, incite à réfléchir à une société future dominée par les machines. Passionnant !

Ben Oliver, La Martinière jeunesse fiction

5/5
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Publications dans la même catégorie

Opérations manchots

Aventurier des régions polaires et journaliste, Ismaël Khelifa s’est inspiré de ses réelles expéditions pour écrire ce roman. Quatre adolescents originaires d’Annecy, reviennent de leur

Lire la suite

Le manuscrit d’Aristarque

Comment rendre vivante l’histoire des grandes découvertes scientifiques dans l’Alexandrie de 295 Av JC ? Comment redonner vie à ces hommes exceptionnels que furent Aristarque de

Lire la suite

Parutions la même année

Pourquoi le Soleil brille

Longtemps la fabuleuse énergie dispensée par notre étoile est restée une énigme pour les scientifiques depuis l’antiquité jusqu’au XXe siècle. Roland Lehoucq a consacré une

Lire la suite

Les Omniscients-1/ Phénomènes

Les lecteurs de la récente BD « Enfants de la Résistance » vont retrouver avec grand plaisir une nouvelle série de Vincent Dugommier. Ce scénariste privilégie le

Lire la suite

Vertige

Découvrir un album d’Isabelle Simler, c’est toujours un bonheur ! Celle-ci a l’art de faire revivre un univers connu en lui apportant, par ses splendides illustrations,

Lire la suite

E-Réel

Pourquoi William répond à son fils que ces symboles sur une tablette ne lui rappellent rien ? Et peu à peu des souvenirs d’une aventure incroyable

Lire la suite