Précédent
Suivant

L’Atlas des nouveaux mondes. Territoires d’exploration et de découverte

Le grand public ne connaît pas suffisamment l’avancée des connaissances dans la recherche scientifique et souhaite en savoir plus sur l’exploration de ces «  nouveaux mondes ». Comme met en garde Titouan Lamazou, cet « artiste-voyageur » dans la préface, il faut que cette curiosité ne serve pas des intérêts d’annexion mais une meilleure compréhension et protection de notre Planète. Cet atlas invite le lecteur à une découverte de la diversité des domaines explorés par les chercheurs du CNRS. Sous la direction de deux directeurs d’Instituts des sciences de la vie et de l’univers, de l’écologie et de l’environnement du CNRS, de très nombreux scientifiques ont apporté leurs contributions que ce soit dans l’infiniment petit ou dans l’infiniment loin, dans des milieux très divers, très chauds ou très froids, sous terre ou dans l’espace. L’étude de la grotte de Burniquel a montré que les hommes ont fréquenté les grottes bien plus tôt qu’on ne le pensait. Ses constructions sont parmi les plus anciennes de l’histoire de l’humanité. L’exploration des grottes de glace sous les mers polaires a révélé des espèces sous marines spectaculaires et d’une grande diversité biologique. La découverte des cheminées hydrothermales a été une étape essentielle dans la connaissance des êtres vivants. En dehors de toute lumière, dans les grandes profondeurs, il y a une vie sous-marine très riche aux propriétés insoupçonnées. Un sanctuaire à préserver est celui des îles Grande Glorieuse et du Lys, partie encore immergé d’un récif corallien vers Madagascar. Ces îles vierges sont qualifiées de « sanctuaires océaniques de la nature primitive ». Tout un micromonde aquatique sous la terre est porté à la connaissance des biologistes qui reproduisent, grâce à de nouvelles technologies, de véritables « laboratoires sur puce » très utiles pour l’analyse de l’eau. Dans l’espace, les avancées sont spectaculaires quant à l’observation de trous noirs, l’écoute des séismes sur Mars par le sismomètre SEIS et l’observation du soleil avec la mission Parker Solar Probe. Cet ouvrage, très riche sur le plan iconographique, suscite beaucoup d’émerveillement sur ces beautés de la Terre et de l’Espace ! Il dresse un état des lieux des recherches et découvertes, permettant d’être au fait de l’actualité scientifique et incitant le lecteur à suivre ces nouvelles pistes de la recherche scientifique.

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Fenêtre sur le monde antique

Des fenêtres s’ouvrent sur certaines périodes du monde antique et donnent des renseignements par petites touches : religion, vie des riches et des pauvres, les

Lire la suite

Parutions la même année