Précédent
Suivant

Homère in the city

Ce roman se lit d’une traite ! Cécile Alix s’est inspirée d’une histoire vraie, celle de Gamart Camara qui un jour s’est baladé à cheval, son casque de moto sur la tête, dans les rues de Seine-Saint-Denis. L’écriture de Cécile Alix est « trop cool, des dialogues plus vrais que vrai, beaucoup d’humour et de tendresse pour ses personnages  ». Et elle a sûrement une grande connaissance des chevaux, elle en parle si bien « Quand il écoute le son d’un galop, rond, souple, limpide, l’espace lui semble infini ». Sol, jeune noir, caché dans les arbres, espionne les cours d’équitation. Il n’ose pas s’aventurer au centre équestre, ce n’est pas son monde. Il a un grand ami, Tatepa, un blanc, à qui il confie tout. Sol travaille dans un EPHAD. Au départ cela ne lui plaît pas trop, mais il est bien obligé de travailler. Puis peu à peu, il va se prendre d’amitié pour ces personnes âgées en manque d’affection. Une rencontre va être déterminante pour lui, celle de Melissa, une jeune fille incroyable au visage « voie lactée ». Tatepa va avoir un grave accident de moto. Sol est bouleversé ! Il pense à lui tout le temps. Il partage son chagrin avec Émile, un résident. Et Tatepa va lui faire un cadeau inestimable, il lui donne l’argent de sa moto qu’il a vendue. Avec inquiétude, il demande son accord à son père pour pouvoir acheter Homère, un cheval « irrésistible » . Ce sera l’occasion que père et fils renouent le dialogue. Son rêve va se réaliser, il va avoir son cheval. Le lecteur va vivre ces instants uniques où l’homme et le cheval s’apprivoisent pour tisser des relations durables. « Avec toi, c’est comme si j’étais né une nouvelle fois ». Il y aura un événement prévu pour faire plaisir à Tatepa qui aura de dures conséquences pour Sol. Pourra-t-il garder son cheval ? Un roman bouleversant, si juste et plein de tendresse pour les personnages, les vieux de l’Hepad , les ados enfermés sous leur carapace, le papa avec son lourd secret et cet ado qui a la passion du cheval, passion que je partage pleinement. Je l’ai lu d’une traite, avec émotion. Un grand merci. A lire et relire. Un grand coup de cœur!

Cécile Alix, Casterman

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Le grand jour

Après « Sur le chemin de l’école », Pascal Plisson vient de réaliser «  le Grand jour ». Le roman tiré du film raconte les destins de quatre

Lire la suite

La belle Jeanette

Dans ce roman présenté, sous un petit format bien adapté au jeune public, Lili raconte sa vie, avec un enthousiasme communicatif, au bord de la

Lire la suite

Une pour toutes

Figurez-vous qu’à l’époque de Louis XIV où les femmes ont très peu de droits, Julie Maupin s’est fait une place dans le monde de l’escrime !

Lire la suite

Parutions la même année

Pearl et le monstre marin

Laissez-vous emmener dans l’océan par une héroïne qui va faire une étrange découverte ! Pearl, avec son chien, se sent à l’aise dans les fonds marins

Lire la suite