Précédent
Suivant

Corail : un trésor à préserver

Du fait du réchauffement climatique, les coraux sont en danger. Régulièrement, dans la presse, il est question du blanchissement de massifs coralliens. Pour bien saisir leur situation et leur rôle, il faut d’abord savoir ce qu’est le corail, une plante ou un animal, comment il se forme et quel est son fonctionnement. Trois spécialistes engagés dans des organismes scientifiques océanographiques, répondent à ces questions dans une première partie « A la découverte du corail ». « Le récif corallien source de bioinspiration » apporte des informations de la toute dernière actualité sur les applications médicales, les modèles de cités écologiques ou dans l’art de recycler les déchets. Dans la deuxième partie « Un trésor en danger », après avoir énuméré les bienfaits apportés par les récifs coralliens, il est question des maux dont ceux-ci souffrent, tels que le tourisme et la surpêche, entraînant la disparition des algues avec lesquelles ils vivent en symbiose. Que peuvent faire les hommes, à l’ère de l’anthropocène, pour arrêter cette dégradation ? Plusieurs missions scientifiques d’exploration et d’étude ont été lancées comme Tara Expédition et le programme DeepHope dont Guislain Bardout avec son épouse est responsable. Avec d’autres scientifiques du CNRS, ils ont échantillonné les coraux les plus profonds au monde et ont ainsi montré qu’il serait bien de créer des zones pour les protéger. La quatrième partie est consacrée au rôle de premier plan que joue Monaco dans la protection des coraux :musée océanographique, centre de recherches sur le bouturage, l’acidification de l’océan, projets de terrain pour la préservation, la Monaco Blue Initiative (MBI). La mise en page des informations est particulièrement agréable, avec une priorité donnée à l’iconographie, des photos en couleurs de grande qualité, cartes, reproduction de documents anciens et schémas très explicites comme ceux de la reproduction des coraux, la coupe d’un polype et l’évolution d’un récif corallien. En découvrant toute la richesse et les bienfaits qu’apportent les récifs coralliens dans les mers tropicales, le lecteur se rend compte que la nature a beaucoup à nous apprendre. Espérons que les hommes sauront à temps arrêter ses activités polluantes et s’inspirer de ces « laboratoires à ciel ouvert » pour maintenir l’équilibre de la Planète !
Denis Allemand, Robert Calcagno, Bernard Fautrier, Glénat, Institut océanographique.

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Antarctica !

Ce livre exceptionnel est le reportage de l’expédition scientifique et artistique du cinéaste Luc Jacquet. Onze scientifiques et artistes sont partis pendant 45 jours explorer

Lire la suite

Parutions la même année

Arkéos 1. Plein les fouilles !

Dans la collection « Apprendre en s’amusant », commence une nouvelle série sur l’archéologie, « les Arkéos ». Alkéo, archéologue, a donné envie à Jean-Luc Garréra, passionné d’archéologie, d’écrire

Lire la suite

Mon cheval est génial !

Pourquoi ce livre est comme le cheval, génial ? Tout d’abord c’est Charlie Bass, 10 ans, qui raconte, souvent sous forme de dialogue, d’une manière très

Lire la suite

La couleur tombée du ciel

L’auteur dans ce manga, tout à fait original de par son format, sa couverture et son illustration, met en scène un des chefs-d’œuvre de Lovecraft,

Lire la suite