Précédent
Suivant

Paul-Émile Victor. Le rêve et l’action

Daphné Victor, sa fille, et Stéphane Dugast, auteur et réalisateur, ont réalisé la toute première biographie illustrée. Cet ouvrage permet de découvrir toutes les facettes de la personnalité de Paul-Émile Victor, explorateur, dessinateur, photographe, poète, écologue avant l’heure… Daphné Victor a choisi dans le patrimoine littéraire et artistique de son père, des photographies de famille et de dessins personnels pour illustrer son enfance et sa jeunesse, ce qui nous rend Paul-Émile Victor beaucoup plus proche que dans les autres biographies. Il vit dans le Jura où son père a une fabrique de pipes en bois. Scout, bon élève, il rêve déjà enfant à l’ailleurs, l’Océanie, les Pôles… Passionné d’aviation, étudiant à l’École centrale à Lyon, élève officier dans la marine marchande, il intègre l’usine familiale. Puis il part à Paris suivre assidûment des cours d’ethnographie… En 1934,il demande à Charcot d’embarquer sur le « Pourquoi-Pas ». Il va monter une équipe dont son ami Michel Perez, et réunir le matériel. Avant tout le monde, il a compris qu’un film ethnographique est essentiel pour le grand public. Aussi il convainc Charcot d’embarquer un cinéaste. C’est tout à fait passionnant de découvrir, comment dans le contexte de l’époque, un homme déterminé, a lancé ce qui allait devenir plus tard les Expéditions polaires françaises ! Il va se passionner pour, ce qu’il appelle, l’« ethnologie amoureuse », notant et transcrivant « constamment » tout ce qu’il entend à propos de la culture « Eskimo ». L’iconographie est superbe, de nombreux dessins, croquis, photographies pleine page, documents personnels illustrent cette biographie. Cet explorateur a très tôt pris conscience de la fragilité de la Planète. Convaincu que pour s’en sortir, il fallait que tout le monde se sente concerné, il a donné de nombreuses conférences pour dénoncer la pollution : «La Terre est limitée… l’homme n’en a pas de rechange ». Il a publié en 1979 « Jusqu’au cou… et comment s’en sortir » donnant des solutions pour agir. À la fin de cet ouvrage, sur le faire part de décès qu’il a lui-même dessiné : l’« homme-eskimo » dit au revoir à des enfants sur une plage de Bora-Bora où il vécut ses dernières années, informant « qu’il a été obligé d’interrompre (dé-fi-ni-ti-ve-ment) toutes ses activités ». Les deux auteurs apportant chacun leurs savoirs et leurs compétences, ont réussi une superbe et passionnante biographie faisant connaître la riche et complexe personnalité de Paul-Émile Victor.

Daphné Victor, Stéphane Dugast, Paulsen

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Le zapping des sciences

Après la culture et l’histoire, Ce « Zapping, L’essentiel de ce qu’il faut savoir » est consacré à l’histoire et aux avancées des sciences. À l’heure où

Lire la suite

Les abeilles

Yves le Conte, directeur de recherches à l’INRA, est un des plus importants spécialistes des abeilles. « Ce sont les travaux, savants et érudits de Monsieur

Lire la suite

Sous terre, sous l’eau,

Le livre se présente sous une forme originale, on peut l’ouvrir des deux côtés. Sur une moitié, on découvre ce qui se passe sous l’eau ;

Lire la suite

Parutions la même année