Précédent
Suivant

L’humanité invisible

Treizième adaptation en bande dessinée d’une nouvelle du grand écrivain contemporain de science-fiction Liu Cixin, Ingénieur et passionné de sciences quantiques, il crée des univers puissants où l’humanité est confrontée à de nombreux défis pour sa survie, amenant le lecteur à une réflexion humaniste. Le récit porte sur le retour du Précurseur sur Terre après que des dizaines de navettes spatiales aient embarqué le maximum d’espèces terrestres en quête d’un astre habitable à l’annonce d’un flash meurtrier du soleil. Superbe illustration sur la première page, « Entrée de l’Arche I dans le système solaire » ! Le lecteur fait connaissance avec le Précurseur qui a vécu sur l’Arche pendant 23 ans. Il se demande, après 25 ans, à quoi ressemble sa Terre ? Pourquoi la Terre est entièrement noire et blanche ? Un signal vidéo leur parvient. Images apocalyptiques de ce qui s’est passé au moment du flash d’énergie. Qui a filmé ces images ? Surprenante et incroyable double page qui se déplie ! Des humains l’attendent depuis longtemps ! Semblables à un dessin animé, on dirait des images de synthèse… Sont-ils des êtres humains comme lui ? Une jeune fille, archonte suprême du gouvernement terrestre unifié dialogue avec lui. Stupéfaction ! Ils sont des micro-humains ! « En l’an 18 220, grâce aux nanotechnologies et au génie génétique, l’humanité a créé les micro-humains ». Il ne peut les voir à l’œil nu, 10 microns. Le professeur Lü Dawei a trouvé que « rapetisser » l’humanité était la seule façon de la préserver. Les macro-humains ont manifesté de violentes oppositions. Il y a eu une guerre antiterroriste, macro-humains et micro-humains se sont alliés pour anéantir les forces terroristes de l’Alliance élitiste. Puis les macro-humains ont été anéantis par le super flash d’énergie qui s’est produit 700 ans plus tôt que prévu ! Le Précurseur visite une des 10 000 cités construites par les micro-humains. Pan Zhiming utilise des couleurs tendres roses, vertes… qui tranchent avec les premières couleurs sombres, pour révéler la beauté, la joie et le respect de l’autre qui y règnent ! « C’est vraiment prodigieux » pense le Précurseur qui est bien accueilli, car espionné à bord de l’arche I, il a été jugé accueillant et tolérant. Les micro-humains ont des propriétés uniques, « leurs sciences sont avancées », microscopiques, la pesanteur les affecte à peine, leur corps est pratiquement indestructible, aucun virus ne peut les atteindre, pour le transport aérien, ils utilisent une « micro-plume » qui peut se diviser ou se combiner à d’autres plumes. Ils se repèrent grâce aux communicateurs quantiques. Allusion aux problèmes de la Terre d’aujourd’hui, la sur-consommation des macro-humains devenus des ennemis de la nature. De toutes façons, la Terre était condamnée. Que vont-ils faire des cadeaux du passé que leur offre l’Ancêtre ? Que révèle cette citation dite par l’archonte : « La plus grande force est aussi la plus grande faiblesse » ? De quelle mission était chargée l’arche IV ? En quoi consistait le « projet capsule temporelle » ? Quel avenir vont-ils construire ensemble ? Cette bande dessinée est captivante, un récit tout à fait passionnant sur le plan scientifique. Alliant science et humanisme, elle amène à réfléchir sur le présent de notre planète et à envisager quel futur bénéfique pour l’humanité serait possible.

Liu Wei, Ill. Pan Zhiming, Delcourt (Les futurs de Liu Cixin)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Mortesève – 1. Hang & Orgue

Après « Stigma », une BD très novatrice, Quentin Rigaud a créé une nouvelle série de fantasy, autour d’une héroïne, tout un univers inspiré des divinités du

Lire la suite

Les moines de Bourgogne

La collection Vinifera a pour but de reconstituer l’histoire de la vigne et du vin de l’Antiquité à nos jours, depuis les amphores de Pompéi

Lire la suite

À mains nues. T. 1 1900-1921

Dans cette bande dessinée, Leïla Slimani raconte l’histoire d’une chirurgienne, librement inspirée de la vie du Dr Noël. À Paris en 1900, un cheval accidenté,

Lire la suite

Parutions la même année

Oh ! Les animaux

Voici un imagier original pour faire découvrir aux plus jeunes différents milieux avec les animaux qui y habitent. Tout d’abord une double page avec des

Lire la suite

Anouk. Le pouvoir du ténébron

Cet ouvrage est le résultat d’un travail mené sur plusieurs années par des étudiants en information-communication sous l’égide de Terre des sciences et sous le

Lire la suite

Le printemps de Sakura

Alternant entre des planches en noir et blanc et en couleurs, le lecteur suit la vie d’une petite fille qui vient de perdre brutalement sa

Lire la suite