Précédent
Suivant

Les Puissantes. 26 Femmes noires francophones qui ont fait, font ou feront l’histoire

Dans l’introduction, Laura Nsafou, écrivaine, raconte qu’elle a vainement cherché, dans la bibliothèque de l’école, un livre où il y avait une petite fille noire… « Si on ne se voit pas, comment peut-on se célébrer, s’aimer… Les Puissantes ce sont des femmes françaises qui existent ou ont existé, incarnant de multiples possibles en France ». Diariatou Kebe, présidente de l’association Diveka, une des autrices, explique que cet ouvrage est une « lettre d’amour aux femmes noires ». Pour leur rendre hommage, les portraits de ces femmes sont répartis selon leur domaine d’activité : histoire, sport, musique, militantisme, politique et littérature. Pour chacune sont donnés une carte d’identité, les faits marquants de sa vie et une biographie illustrée d’un portrait bien représentatif de la personnalité. En histoire, Paulette Nardal est une femme de lettres Martiniquaise, une des inspiratrices de la négritude. Elle a marché sur les traces de son père, premier ingénieur noir de la Martinique. Avec ses sœurs elle fondent « La revue du monde noir ». « Nous n’étions que des femmes, mais de vraies pionnières ». En musique et cinéma, Alice Diop est une autrice et une réalisatrice de documentaires qui font le portrait de la France d’aujourd’hui. Elle a reçu de nombreuses récompenses. « On ne sera ni de passage, ni un effet de mode ». Parmi les militantes, Rokhaya Diallo est connue pour ses prises de position sur le féminisme et l’antiracisme. Sa présence dans le paysage médiatique français est une des manières de « faire entendre la voix de celles et ceux dont on parle beaucoup sans les inviter ». «Ce que j’ai envie de dire aux jeunes qui m’aperçoivent sur un écran de télévision, c’est simplement que c’est possible même si c’est difficile ». En littérature, Maboula Soumahoro, docteure en civilisations du monde anglophone, a été nommée membre du comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage. Elle a publié un livre : « Le triangle et l’hexagone : réflexions sur une identité noire ». Laura Nsafou est aujourd’hui une autrice jeunesse et militante afroféministe qui milite pour la visibilité des littératures afro. Avec un index et un quiz. Ces exemples parmi les 26 portraits montrent la portée de cet ouvrage, faire découvrir des femmes noires qui, du fait de leur parcours, suscitent l’admiration. À faire découvrir par le grand public et en particulier les adolescents au moment des choix d’orientation de leur vie.

Diariatou Kebe, Marjorie Bourgoin, éditions Les insolentes

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

L’homme est-il un singe ?

Le titre interpelle ! Emmanuelle Figueras aborde dans ce documentaire une thématique essentielle dans le domaine scientifique, nos liens de parenté avec les singes. C’est aussi

Lire la suite

Parutions la même année

Le mystère Oppenheimer

Robert Oppenheimer fait partie des grands physiciens du XXe siècle. Un film « Oppenheimer », réalisé par Christopher Nolan, sort sur les écrans en juillet. Pour faire

Lire la suite

Trous blancs

Un nouveau livre de Carlo Rovelli est toujours un évènement pour toutes les personnes qui s’intéressent aux avancées de la physique en train de se

Lire la suite