Précédent
Suivant

Les échos logiques

Les échos-logiques est une série de podcasts questionnant les relations homme-société-environnement. Quatre écologues de l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie marine et continentale (IMBE) donnent leur point de vue critique sur notre rapport à la nature et la façon de la gérer. Chaque scientifique a sa spécialité. (Le lecteur trouvera une biographie des intervenants en début d’ouvrage). Tout au long de l’ouvrage, les très beaux dessins de Margaux Bidat illustrent, avec beaucoup de pertinence les différents thèmes abordés. Une grande illustration d’un écosystème introduit chaque semaine. Les quatre chroniques de chacune des six semaines sont rédigées par les quatre écologues. Les chroniques de la première semaine servent d’introduction. Thierry Tatoni, spécialiste écologie du paysage, explique ce qu’est l’écologie scientifique. Thierry Gauquelin, spécialiste de la biodiversité et de l’écologie des sols et des forêts, présente les deux choix qui s’offrent à l’homme face au changement climatique. Thierry Dutoit, directeur de recherches au CNRS, sur les processus de coexistence des plantes dans les communautés végétales, pose la question : « faut-il restaurer ou libérer la nature ? ». Thierry Perez, océanographe biologiste marin, spécialiste des éponges, insiste sur la nécessité de protéger « L’océan : le dernier espace sauvage ». Semaine 2 est consacrée aux solutions fondées sur la nature… au bénéfice de qui ? Utiliser les compétences de la fourmi, « véritable ingénieur de l’écosystème ». Semaine 3 traite de la restauration écologique. Quand peut-t-on dire qu’une opération de restauration est réussie? Que penser de la réintroduction d’espèces marines, par exemple les posidonies en Méditerranée ? Semaine 4, que faut-il faire pour que l’observation serve à mieux connaître, comprendre et préserver ? «  On aurait tout intérêt à prendre très au sérieux les prédictions scientifiques sur l’érosion de la biodiversité » recommande Thierry Tatoni. Thiery Perez regrette que le Nautile, seul sous-marin français habitable, puisse être abandonné par notre gouvernement. Semaine 5, sont examinées les interactions science/ société pour les questions environnementales. Quelle nature voulons-nous ? Quelle nature aurons-nous ? Semaine 6, il faut dépasser les frontières. Le terme biodiversité » est-il obsolète ? Cet ouvrage, d’une grande actualité, présentant des avis constructifs sur les relations que les hommes entretiennent avec leur environnement, sera très utile pour réfléchir à notre propre attitude par rapport à l’environnement et aux mesures innovantes à prendre pour préserver notre Planète.

Thierry Dutoit, Thierry Gauquelin, Thierry Perez, Thierry Tatoni, Ill. Margaux Bidat, Actes sud

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

L’écume de l’espace-temps

Jean-Pierre Luminet, astrophysicien, est un spécialiste des trous noirs et de la cosmologie. Il présente dans cet ouvrage un panorama des théories actuelles sur l’origine

Lire la suite

J’habite une planète sauvage

Les jeunes lecteurs sont invités à découvrir le « sauvage ». En trois grandes parties, En danger, À protéger et À partager, Bruno David, Jane Goodall, Baptiste

Lire la suite

Parutions la même année

Sereno le cachalot

Hélium lance une nouvelle collection de romans d’aventures pour répondre aux souhaits des adolescents de partir à la rencontre des animaux sauvages. Cwenaël David a

Lire la suite