Précédent
Suivant

La boîte à curiosités. Une aventure drôle et insolite au cœur du vivant

La géniale Marie Treibert qui anime sur YouTube « La boîte à curiosités », a une belle surprise en ouvrant « la boîte à curiosités ». « Celui ou celle qui l’ouvrira… sera submergé par un flot de curiosités incroyables » ! Et vous, le lecteur, vous allez être entraîné dans des découvertes « drôles et insolites ». Les dessins rigolos, de Marie « La Licorne » et de sa boîte vont vous accompagner dans ce périlleux voyage initiatique. Marie Treibert a mis deux ans pour réaliser cet ouvrage dont tous les dessins ont été faits à la main. La mise en page est dynamique avec aussi des photos et des encadrés attirant l’attention sur des exemples ou des infos plus pointues. Reprenant l’univers de sa chaîne YouTube, elle s’adresse sur un ton direct et vivant, à tous les publics, jeunes et adultes. Cette aventure au cœur du vivant vous emmène voir des curiosités à la maison, des drôles de colocataires, des chats, la science en cuisine… Savez-vous que chez les chats, la sudation se joue principalement au niveau des coussinets plantaires. Étrange respiration ! Vous connaissez peut-être Hypatie parmi les femmes scientifiques, mais qui est Anna Maria Sybilla Merain ? En ville tout une faune et flore existe. Comment la ville impacte le vivant ? Ne manquez pas de lire « Pas si bête le pigeon »  pour changer de regard sur ces oiseaux ! Pourquoi les chauves-souris prennent la grosse tête ? Pourquoi la plante « Crepis sancta » est-elle citée comme une championne de l’adaptation ? Puis explorez l’étonnante richesse des insectes et le monde invisible du sous-sol. Qu’est ce que la coprologie ? L’internet végétal dit aussi « web souterrain existe ». Mais ne tentez pas brancher votre téléphone aux racines d’un arbre !… Le lecteur se régale car il y a plein d’anecdotes insolites et il sera heureux de les partager avec d’autres ! Pourquoi dit-on que « Pando » est l’organisme vivant le plus vieux et le plus lourd au monde ? L’auteure n’a pas oublié de parler du grand Darwin. Il y a beaucoup de merveilles et de secrets dans les océans comme le rôle du plancton. Pour rendre encore le récit plus vivant, l’auteure donne des noms à des êtres vivants : Jacqueline une diatomée, Michel une micro-crevette… Et l’être humain dans tout ça ? « La nature a bien du mal à suivre ! ». De nombreux symptômes sont les conséquences de l’activité humaine. Comment se transmettent les maladies zoonotiques ? Pour qu’on ne soit pas désespéré, l’auteure annonce 4 bonnes nouvelles pour notre planète. Et au final, pour donner envie d’être curieux, une super conclusion : «  Amusez-vous, étonnez-vous, laissez batifoler cette curiosité qui deviendra de plus en plus folle et insatiable… ». Cette aventure au cœur du vivant est enrichissante pour tous ! Marie Treibert a l’art de vulgariser d’une manière ludique et pleine d’humour. Un ouvrage de médiation scientifique pour le public familial à citer en exemple !

Marie Treibert, Deboeck

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Parutions la même année

Voyages dans mon jardin

Le lecteur va reconnaître tout de suite les beaux dessins de Nicolas Jolivot, que nous avons déjà admirés dans ses carnets de voyage du Japon,

Lire la suite