Précédent
Suivant

Être montagne

Quelle belle surprise, le graphisme de Jacopo Starace plonge le lecteur dans un très bel univers de mousse, de champignons et de forêts. Un frère, Myco et sa petite sœur, Paille, aussi petits que des fourmis rentrent au village des champignons, avec une batterie très attendue, qui est portée sur le dos de Forficule, leur fourmi domestique, de la taille d’un bœuf. Au cours de la traversée, Myco raconte, une énième fois, l’histoire des « Êtres montagne » qui leur ont laissé l’antidote et de la grande apocalypse, la maladie du bacille, qui décima jadis les humains géants qui vivaient sur cette Terre. Ils sont rejoints sur leur parcours par Girolle, une amie venue en éclaireuse. Ils doivent se cacher des terribles mantes. Le portail s’ouvre et ils sont à l’abri dans le village, un village comme on pourrait en rêver. Ils sont accueillis par Bolet, leur tuteur. Ce dernier les informe qu’ils accueillent en ce moment même un hôte très particulier, sans doute un médecin de l’Ordre du Bacille. Ce personnage prénommé Amanite est un peu inquiétant avec son masque en forme de bec… et surtout, il apeure les enfants en leur révélant qu’il a croisé un serpent, un animal terrible sensé être disparu. La maladie est revenue ! Un grand dessin pleine page suggère la peur, l’inquiétude qui règne, le vert de la maladie du bacille et des gros plans sur la bouche du serpent l’amplifient ! L’intensité est au maximum avec un zoom sur l’œil rouge du médecin. Il va falloir gravir la montagne pour aller chercher l’antidote. Malgré l’interdiction des aînés, Myco décide de partir. Paille a été touchée par le bacille. Myco et Paille vont devoir faire la course pour survivre. Parviendront-ils à avoir l’antidote à temps ? Sur un rythme haletant, le lecteur s’identifie à ce grand frère qui fait tout pour protéger sa sœur. Avec un graphisme superbe, la couleur jouant un grand rôle pour marquer les différents temps du récit, cette bande dessinée entraîne le lecteur dans une course captivante pour la survie de ces êtres fourmis.

Jacopo Starace, Sarbacane (BD)
5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

BIO. Le vin de la discorde

Dans la collection Vinifera sont parus plusieurs titres dressant l’histoire du vin depuis l’Antiquité. Aujourd’hui les vins bio sont d’une grande actualité, avec ses partisans

Lire la suite

Les omniscients. 3 -Le berceau

Beaucoup de questions se posent à propos des Omniscients que le lecteur a suivis avec beaucoup d’intérêt dans les deux volumes précédents. Pourquoi une cellule

Lire la suite

Parutions la même année