Précédent
Suivant

Démystifier le vivant. 36 métaphores à ne plus utiliser

Chemin faisant les auteurs insistent sur les dérives – pourtant fructueuses à l’origine dans les années 1950 – générées par l’introduction de l’informatique, des codes et des programmes, de la machine de Turing et des avancées en ce domaine par le physicien von Neumann. La découverte de l’ADN et de l’ARN sont à la clef de ces nouveaux paradigmes introduits par les sciences dures mais elles ont trouvé rapidement leurs limites puisque, au bout du compte, les gènes ne déterminent pas complètement, et loin s’en faut, les organismes vivants nullement fixistes comme nous le savons. Pour nous en convaincre, il me semble que nous connaissons tous des jumeaux très différents alors qu’homozygotes et ayant souvent partagés de larges pans de leur prime existence.

Annabelle Kremer-Lecointre, Guillaume Lecointre, Ill. Arnaud Rafaelian, Belin éducation (Un monde qui change)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Parutions la même année

Tout sur le cœur

Voici un documentaire « science » spécialement conçu pour les plus jeunes, par un scientifique qui connaît bien les enfants puisqu’il est cardiologue pédiatrique. De plus l’illustratrice,

Lire la suite