Radium girls. Des destins de femmes sacrifiées sur l’autel du progrès

Dans des nuances très féminines, Cy, autrice et dessinatrice, dépeint la vie d’ouvrières à New Jersey, en 1918. Dans les rues, une grande publicité « LaineOradium ». Celles-ci travaillent dans une usine où elles peignent des cadrans de montres avec une peinture Undark. Un premier indice alerte le lecteur, la formatrice recommande à la petite nouvelle de bien lisser le pinceau avec les lèvres. Puis d’autres épisodes, les ongles qui brillent dans la nuit, au cinéma un spectateur demande à ces « 6 gros phares » de sortir. Alternant avec des moments heureux, soirée dansante, baignades, l’inquiétude commence à arriver avec les premiers problèmes de santé. Puis ce sera l’angoisse avec la mort de Mollie, due selon l’usine, à la syphilis. Les illustrations d’une femme, semblable à une prisonnière, traduisent cette montée d’angoisse. Cette BD fait connaître un épisode incroyable de cette période de course à la modernité où le radium, à peine découvert, a été considéré comme sans danger pour l’homme !

Cy, Glénat (BD)

5/5
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Publications dans la même catégorie

Green class T-2 Alpha

Suite au premier tome, Pandémie, la situation est de plus en plus dramatique car la propagation du virus est exponentielle en Louisiane où des collégiens

Lire la suite

Aiôn

Lexi Néel, plongée en hibernation depuis de nombreuses années, est réveillée par un androïde. Elle pense qu’elle est enfin de retour sur Terre. Mais l’androïde

Lire la suite

Parutions la même année

Animaux super papas

Et si les papas dans le monde animal avaient un rôle plus important qu’on ne le pense, dans la gestation et l’éducation des bébés animaux ?

Lire la suite