Précédent
Suivant

Calpurnia

Cette bande dessinée est adaptée du roman « Calpurnia » de Jacqueline Kelly, publié à l’École des loisirs. Calpurnia raconte sa vie au Texas en 1899. Son grand plaisir est de parcourir « seule » la campagne. Comme dans un journal de l’époque, Daphné Collignon dessine sa maison, ses six frères, tout son environnement. Calpurnia a décidé d’être « naturaliste ». Dans un carnet, elle note ses observations scientifiques, comme sa technique pour attraper les vers de terre. Pourquoi les sauterelles sont-elles cette année jaunes ? Va alors apparaître le grand-père, un scientifique pas facile d’approche mais qui va lui apprendre ce qu’est la démarche scientifique et aussi la rigueur et la patience. Elle va découvrir toute seule la réponse à son interrogation : elles se sont adaptées ! La lecture de Darwin, les observations faîtes avec son grand-père, le partage de connaissances en astronomie, en classification… Une très belle illustration, le nid de colibri, cadeau très précieux de son Bon-Papa. Grand-père lui raconte l’histoire de sa chauve-souris si attachée à lui qu’il a eu beaucoup de peine de la laisser. Un jour elle partira, en plein repas, pour aller retrouver une plante, tellement elle a honte de ne plus se souvenir où elle l’avait vue la première fois. Une scène super bien rendue par les dessins, son visage en gros plan et les expressions de la famille ! Dans la deuxième partie, beaucoup de choses ont changé ! Au XIXe siècle, la priorité pour une jeune fille est de savoir coudre, faire la cuisine, repasser. Les frictions avec sa mère sont nombreuses ! « Suis-je vraiment obligée de faire mes débuts ? ». Heureusement Bon-Papa lui parle de femmes, Marie Curie, Miss Anning qui ont pu être des scientifiques, dont on voit les portraits et les travaux. Elle voudrait être comme elles, étudier la science ! Quelle déception pour Noël, elle reçoit un livre sur la tenue du ménage. Mais un jour une lettre va tout changer ! Et tout deviendra possible. Quel plaisir de suivre Calpurnia dans sa vie, ses enthousiasmes, sa passion pour la nature, ses doutes et tous les changements qui arrivent dans la vie d’une jeune fille du XIXe siècle. Un récit attachant et captivant d’une jeune fille qui au XIX° siècle, malgré les contraintes de l’époque, réussira à réaliser son rêve être « une naturaliste » !

Daphné Collignon, Rue de Sèvres

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

La jeune femme et la mer

Catherine Meurisse, grande autrice de BD, part en résidence au Japon. Elle « aimerait peindre la nature ». Celle-ci va aller de surprise en surprise, menant ainsi

Lire la suite

Les géants. 2-Siegfried

En Allemagne, au bord d’une piscine, un enfant, depuis son fauteuil roulant, se jette dans l’eau, appelé par une voix mystérieuse… Au début du récit,

Lire la suite

Vincent Van Gogh

Après Monet et Léonard de Vinci, ce nouveau titre, dans cette collection L’Histoire de l’Art en BD, est consacré à Van Gogh. Le jeune lecteur

Lire la suite

Parutions la même année

L’enfant sans défenses

Pendant longtemps la douleur des enfants n’a pas été assez prise en compte. La vocation du professeur Claude Griscelli, pédiatre et immunologiste mondialement connu, est

Lire la suite

Dian Fossey

Dans cette collection consacrée aux femmes qui ont réalisé leur passion, les enfants vont découvrir comment Dian Fossey est devenue une grande primatologue pour protéger

Lire la suite