Précédent
Suivant

Au nom des requins

Ce livre est né d’un tête à tête exceptionnel que lui a accordé Lady Mystery, un grand requin blanc femelle. « Deux minutes de plénitude et de paix, une éternité de bonheur ». François Sarano, océanographe et plongeur professionnel, fait partager ses plongées d’où il tire des connaissances des comportements et relations que les requins blancs ont avec d’autres espèces. Il a voulu écrire un plaidoyer pour tous les requins et par conséquences pour nous aussi en combattant les idées reçues et en repensant notre place au cœur de l’écosystème mondial. L’auteur rappelle ses expéditions à bord de la Calypso de Cousteau et retrace dans la littérature et les films comment les hommes ont perçu les requins. Les dessins de Marion Sarano restituent l’environnement des plongées. Qu’est-ce qu’un requin ? Il y en a de toutes les formes et pour tous les goûts. Sur une double page sont dessinés face à face un fossile et le requin actuel. Quels détails morphologiques les distinguent des poissons ? Sont reproduits des documents scientifiques comme la phylogénie des vertébrés, l’évolution de l’océan mondial, clé de détermination des grands ordres des requins. Qu’appelle-t-on chimère éléphant ? Comment se passe la reproduction et la naissance ? Savez-vous que la femelle requin-léopard peut se passer de mâle ? « Si j’étais requin, je ne décrirai pas le monde comme les humains. François Sarano avec son équipe a voulu se mettre à la place des requins pour comprendre leurs comportements. « Il s’agit d’oublier ses sens premiers » car la vue par exemple est secondaire dans le milieu marin. «Le monde marin est d’abord un monde d’odeurs et de saveurs. Mais contrairement à une idée préconçue, le requin a peu d’appétence pour le sang humain ! Savez-vous que les requins voient dans la pénombre grâce à une couche de cellules miroirs ? Que le grand requin blanc a sur la tête des ampoules qui décèlent les champs électro-magnétiques ? Suite à toutes ces observations lors des rencontres avec les requins, l’auteur en est venu à conclure que les différences de caractères entre espèces sont très marquées et qu’ils ont chacun une personnalité. Les requins réalisent des odyssées extraordinaires. Les balises satellitaires ont permis de les retracer dans l’océan « comme si c’était leur jardin ». Hélas, ils sont très exposés dans les zones où ils ne sont pas protégés. La pêche est la première cause de leur disparition. De vives discussions ont lieu suite aux accidents arrivés à des plongeurs. Quels sont les arguments qui nous conduisent à préserver les requins. « Il ne tient qu’à nous, humains, de faire la paix ». « Au nom des requins », François Sarano partage sa passion dans cet ouvrage qui est un magnifique plaidoyer pour une coexistence pacifique.

François Sarano, Ill. Marion Sarano, Actes sud (Mondes sauvages)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

50 Missions sur la Lune

ANNIVERSAIRE 1er PAS DE L’ HOMME SUR LA LUNE La grande épopée de l’exploration de la Lune est retracée depuis les premiers rêves et des

Lire la suite

Climats : passé, présent, futur

Les deux auteures, Marie-Antoinette Mélières et Chloé Maréchal sont deux doctores très engagées dans la diffusion des connaissances sur le climat. Elles apportent ici des

Lire la suite

365 activités scientifiques

Ce livre propose des expériences avec des démarches progressives et des réalisations simples à réaliser comme un parcours à bille pour la friction, une girouette

Lire la suite

Parutions la même année

Ma montagne

Comme l’écrit, dans la préface, Mathieu Duméry, alias professeur Feuillage, directeur de la collection, « Il suffit de suivre Pierre Rigaux sur les divers réseaux sociaux

Lire la suite