Précédent
Suivant

Sereno le cachalot

Hélium lance une nouvelle collection de romans d’aventures pour répondre aux souhaits des adolescents de partir à la rencontre des animaux sauvages. Cwenaël David a donné vie à un groupe de collégiens passionnés et inventé des expéditions pleines de rebondissements. Les dessins tout en couleurs d’une illustratrice, pour cet ouvrage, Léa Roch, mêlant illustrations pleine page, croquis et traces, suscitent l’admiration pour le milieu naturel et la rencontre avec l’animal. De grands scientifiques, auteurs de la collection « Mondes sauvages » chez Actes sud, ici François Sarano, océanographe, apportent leur regard pour que le récit et les illustrations soient le plus scientifiquement vraisemblables. Pour les vacances, Louise a persuadé ses parents d’inviter ses amis, Rima et Philippe sur une île aux Mascareignes. Ils partagent un projet commun : rencontrer un grand cachalot. Pour cela ils doivent s’entraîner pour plonger au large. Philippe est enthousiasmé par les patates de corail, lieu de refuge pour de nombreux poissons. À la fin de chaque journée, ils s’échangent des posts sur leurs impressions. Dans la passe, ils découvrent hippocampe, poisson-pierre, murène, raie torpille … En bas de page sont expliqués les termes scientifiques. Ils se rendent à la capitale où ils sont choqués par ces créatures transformées en objets commerciaux et surtout par le nombre de touristes qui vont voir en bateau les cachalots ! Philippe a consulté une carte topographique de l’îlet et ils vont l’observer. Deux surprises : dans l’eau vingt globicéphales et dans une crevasse une dent de cachalot ! Marc, bénévole du réseau des cétacés, les emmène dans sa pirogue à moteur. Les jeunes plongent à 900 mètres de profondeur. Ayant entendu les clics, Marc plonge. Et un requin apparaît. Partis en pirogue, ils ont la joie de voir une trentaine de dauphins escorter leur bateau. Réussiront-ils à rencontrer le clan de cachalots qui croisent dans le secteur, Tsara une vieille femelle de douze mètres de long, Mélanie, Lira… Pourront-ils, comme ils en rêvent, nager avec eux ? De retour chez eux, François Sarano, auteur du « Retour de Moby Dick », répond aux nombreuses questions sur la société matriarcale, les codas, les comportements avec une carte d’identité des grands cachalots. Ce récit d’aventure très vivant, tout en donnant de nombreuses informations scientifiques, répond tout à fait à la demande des jeunes sensibilisés à l’écologie, qui souhaitent découvrir dans leur milieu une espèce à protéger.

Gwenaël David, Ill. Léa Roch, Hélium (Sur les traces)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Alice et le pêcher original

Les éditions Plume de carotte lancent une nouvelle collection sur des thèmes environnementaux d’actualité. Alice est une jeune fille curieuse, astucieuse et indépendante. Elle déménage

Lire la suite

Quand le Kiwi perdit ses ailes

Les éditions A2MiMo ont pour but d’éveiller les curiosités et d’émerveiller les jeunes lecteurs par une transmission et une pédagogie nouvelle. Dans ce livre original

Lire la suite

Parutions la même année