Précédent
Suivant

Protéger la biodiversité marine

La Méditerranée n’est pas morte ! Il ne faut pas dramatiser la situation. Il s’agit de « faire comprendre quels sont les points réellement préoccupants pour l’avenir de la biodiversité marine. L’auteur, Alexandre Meinesz, biologiste marin, plongeur et naturaliste, est professeur émérite à l’université Côte d’Azur- laboratoire du CNRS « Ecoseas ». Il prend pour exemple la Méditerranée pour évaluer les impacts. Comme la biodiversité marine a des caractéristiques de résistance et de résilience différentes de la vie terrestre, il est nécessaire de les connaître pour estimer les pressions sur la vie marine. L’auteur propose de nouveaux critères pour évaluer en distinguant les atteintes à la cible « vie marine » dans le troisième chapitre, comme la construction d’ouvrages sur la mer et l’introduction d’espèces exotiques et celles atteintes à la cible « Homme » comme les pollutions chimiques et les déchets. Il faut aussi revoir les boucliers juridiques pour une meilleure protection. Les usagers de la mer doivent être aussi éduqués afin que tous soient impliqués dans la préservation de « la beauté du vivant sous-marin ».

Alexandre Meinesz, Odile Jacob

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Parutions la même année

Le monde sans fin

Dans le prologue de cette BD, Jean-Marc Jancovici raconte comment à 34 ans il est tombé dans la marmite des gaz à effet de serre

Lire la suite

Alerte tempête !

L’illustration de couverture donne une déjà une idée du ton de cette aventure, un peu déjantée ! Salomé vit dans une île tropicale. Le premier chapitre

Lire la suite