Précédent
Suivant

Préférence système

Première planche, un humanoïde tente de dialoguer avec un oiseau « cui cui, cui cui, cui !!! », l’oiseau s’enfuit ! Toute la thématique de cette BD y apparaît, réflexion sur cette société future qui nous attend si les hommes continuent à privilégier l’efficacité et la vitesse. Ugo Bienvenu projette son lecteur dans un monde futur, où tout est classé, organisé, où, contrairement au passé, « ce qu’on ne sait pas nous définit », où deux humanoïdes surveillent les salariés, où un humanoïde porte un bébé … Dans ce monde ultra-informatisé, « clean » qu’Hugo Bienvenu dessine avec des lignes claires, géométriques, le lecteur suit Yves, de plus en plus angoissé, car, en toute illégalité, il transmet des fichiers à la mémoire de son humanoïde, comme le film l’Odyssée de l’espace qui « permet de comprendre nos ancêtres, leur conception des robots » et pourtant condamné à disparaître ! « Sur quoi vont se construire les générations du futur si elles n’ont pas accès au passé? ». Une autre planche significative : le couple écoutant le cœur de leur bébé dans le ventre de l’humanoïde ! Tout en faisant référence aux Dupond et Dupont, aux Tontons flingueurs, le scénariste porte des jugements sur notre société, comme sur l’art contemporain : « déconstructions de l’espace… l’autre raison de faire de l’art, la thune… ». Le dialogue entre l’homme et le robot apporte des informations intéressantes sur leurs conceptions mutuelles. Le robot ne fait pas de choix, l’action résulte d’un croisement de données. Il envie l’homme qui, du fait de sa sensibilité, a sa propre perception du monde, privilégiant un élément et de ce fait pouvant agir plus vite. Puis le monde s’obscurcit, le drame survient et le robot, après une période de perplexité, va élever seul l’enfant, dans la crainte d’être découvert ! Le lecteur ne sera pas étonné au final de retrouver l’oiseau présent dans la première planche ! Cette BD surprend car elle traduit concrètement nos craintes par rapport à un monde robotisé et suscite de nombreuses réflexions quant à notre monde actuel et futur. À la fois percutante quant au récit et d’une belle qualité esthétique, une BD science à conseiller, en particulier aux adolescents.

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Peau d’Homme

En Italie, pendant la Renaissance, Bianca, une jeune fille « bien innocente », va bientôt se marier. Sa marraine lui révèle un secret de famille, une peau

Lire la suite

BIO. Le vin de la discorde

Dans la collection Vinifera sont parus plusieurs titres dressant l’histoire du vin depuis l’Antiquité. Aujourd’hui les vins bio sont d’une grande actualité, avec ses partisans

Lire la suite

Bienvenue à Cerveauville

Matteo Farinella, docteur en neurosciences, a voulu rendre la science accessible à tous en associant ses connaissances à une passion pour le dessin. Le corps

Lire la suite

La conquête de l’espace

Cette collection offre des études très complètes, dans le style de Lefranc, sur des thématiques historiques (Le mur de l’Atlantique) ou techniques (L’aviation). À l’occasion

Lire la suite

Parutions la même année

Icebergs. Livre pop-up

Ce pop-up, avec sept animations super bien réalisées, est aussi un excellent documentaire bien approprié au jeune public. Il apporte de nombreuses informations scientifiques en

Lire la suite

L’entropie fatale

« Il n’y a pas une crise de l’énergie. Il y a une crise de l’entropie. ». Cette BD science est une petite merveille assez déjantée d’humour

Lire la suite

Bizarbres mais vrais !

Connaissez-vous l’arbre à chocolat, l’arbre aux fantômes, l’arbre étrangleur, l’arbre à l’envers ? Lorsque vous connaîtrez leurs histoires, vous comprendrez que ces noms sont tout à

Lire la suite