Précédent
Suivant

Nix Olympica

Le 27 août 2037 la fusée Mars 2038 va décoller avec à son bord cinq astronautes dont une astronaute française qui va tenir un journal de bord en secret. Nicolas Beck, bien connu pour ses actions de diffusion de la culture scientifique comme « Ma thèse en 180 secondes » et son livre sur la vulgarisation scientifique, a conçu un récit de cette épopée spatiale vers Mars d’une manière tout à fait originale. Dans le prologue, une rédaction de journal a reçu, en 2088 de façon anonyme, un journal d’une astronaute qui va donner au grand public une toute autre version du voyage spatial : «Le monde a le droit de savoir » ! Le lecteur, en cinq grandes parties, va passer du journal de l’astronaute au compte rendu officiel de la NASA, des lectures de rêves aux notes confidentielles, de captures d’écran aux coupures de presse ou d’archives de « Radio rétro » … Celui-ci est sans arrêt interpellé par ses allées et venues entre tous ces modes de récit offrant différents points de vue par rapport aux mêmes événements ou comportements des astronautes. Il peut ainsi se faire sa propre idée, prenant parti pour telle ou telle information et éprouvant de l’empathie pour tel ou tel astronaute. C’est aussi une enquête policière, avec des événements de plus en plus étranges et inquiétants comme la mort de Stan lors de la phase d’endormissement artificiel avec un dénouement final vraiment inattendu ! Le lecteur s’attache aux personnages car l’auteur donne des éléments pour mieux les comprendre, problèmes affectifs, relations amoureuses. Les références à la médiation scientifique sont nombreuses : le Youtubeur Cyprien Verseux, les lieux d’animation scientifique, le Palais de la Découverte, la Cité des sciences, l’Université de Lorraine, la Fête de la science, les projets scolaires… Des descriptions techniques approfondies sur la fusée, la séparation de la capsule, le système anti-gravité, le bouclier thermique gonflable, la mise en sommeil artificiel par hypothermie, l’aérocapture… Des schémas bien légendés, des fiches signalétiques, des coupures de presse, l’histoire de la conquête spatiale, l’exobiologie, la place des femmes dans l’exploration spatiale, permettent au lecteur d’avoir des informations complètes sur l’exploration spatiale de Mars et de réaliser l’importance de la science pour comprendre le monde. Il y a aussi des références littéraires, « 1984 » de George Orwell, « Chroniques martiennes » de Ray Bradbury, musicales, cinématographiques, sans oublier l’humour ! C’est un récit de culture scientifique tout à fait original dans sa conception et absolument passionnant ! Un très grand coup de cœur !

Nicolas Beck, Ill. Louis Diallo, Lucca éditions

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

La chauve-souris

La cabane bleue est une maison d’édition engagée sur le plan écologique. Cette collection est dédiée à une approche de l’écologie et de la nature.

Lire la suite

Le ciel et les planètes

  Pour un astronome en herbe, le plus important est d’observer le ciel puis d’essayer d’en comprendre les mécanismes. Après avoir décrit le matériel d’observation,

Lire la suite

Parutions la même année

Lettres à Marie Curie

La collection «Lettres à …) souhaite mettre en valeur les correspondances, ce moyen d’échanges très utilisé autrefois. Jean-Marc Lévy-Leblond a demandé à des personnalités du monde

Lire la suite

Et l’évolution créa la femme

Après « Le retour de Madame Néandertal : comment être sapiens ? », Pascal Picq, paléoanthropologue au Collège de France, propose, dans cet ouvrage dont le titre n’est pas

Lire la suite

Le jardin de Rose

Cette BD, tout en délicatesse, nous touche car elle raconte une histoire vraie, celle de beaucoup de femmes de plus de 50 ans, au chômage.

Lire la suite