Précédent
Suivant

Mars Terre. Destins croisés

Les premières images de Mars ont fait apparaître cette planète comme un grand désert hostile. Puis des hypothèses sur son habitabilité ont été étayées par sa ressemblance avec la Terre. Elle tourne sur elle-même, elle a des saisons. À la fin XIXe siècle, les hommes la considéraient comme une « planète sœur » de la Terre. Philippe Henarejos, rédacteur en chef de la revue « Ciel et Espace », dresse le portrait de Mars à travers le filtre de ce qui la rapproche et la distingue de la Terre. La première partie est consacrée à la découverte des premiers lieux explorés de cette « planète de sable ». La couverture de l’ensemble de Mars par des moyens spatiaux donnera une vision plus complète que celle offerte par les engins ayant atteints la surface. L’iconographie est exceptionnelle. Des photographies de très grande qualité montrent les apports des dix engins automatiques. La deuxième partie très intéressante porte sur les ressemblances avec la Terre « Si loin, si proche ». Yann Arthus Bertrand saisit les paysages terriens depuis les airs. Quand on les compare, les similitudes éclatent au regard. « Caldeiras » du volcan Olympus et celle du volcan Erta Ale en Ethiopie. «Failles tectoniques » de la région de Cerberus sur Mars et celle de San Andreas en Californie. « Polygones glaciaires » du fond d’un cratère d’impact martien proche du pôle nord et ceux dans le secteur d’une station polaire en Antarctique. La troisième partie montre que ces deux planètes ont des histoires divergentes. Mars a le même âge. Pourquoi est-elle si différente ? Pourquoi les exoplanètes ont permis de découvrir son secret ? Dans la quatrième partie, il est expliqué pourquoi comprendre Mars, c’est comprendre la Terre. Si on trouvait des preuves matérielles d’une forme de vie sur Mars ou si on montrait que les molécules sur Mars n’ont pas assez évolué pour quitter l’inerte, cela pourrait démontrer que l’apparition de la vie demande une conjonction particulière. La cinquième partie pose la question de coloniser Mars ? Les réflexions menées sur le comportement des terriens amènent à se demander si Mars ne devrait pas rester aux Martiens ? Cet ouvrage avec une superbe iconographie, brossant les destins croisés de Mars et de la Terre, nous fait porter un nouveau et enrichissant regard sur notre planète. « Une planète orange comme un avertissement », les humains prennent conscience qu’il faut se remettre en question et changer pour sauver cette Terre, unique puisqu’elle y abrite la vie !

Philippe Henarejos, Yann Arthus-Bertrand, Belin
5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Les gens sont beaux

Baptiste Beaulieu, médecin, est très connu par son blog « Alors Voilà » où il raconte avec humour son quotidien de médecin. Dans son premier album, il

Lire la suite

Fungarium

Après Animalium, Botanicum, les mêmes auteurs vont nous faire connaître les champignons, organismes peu connus et pourtant essentiels pour la survie des écosystèmes. Ils offrent

Lire la suite

Royaumes minuscules

Tout d’abord quel plaisir de retrouver l’illustratrice Isabelle Simler qui, sur la couverture, évoque d’une façon originale et tout à fait personnelle ces « royaumes minuscules ».

Lire la suite

Parutions la même année