L’oasis. Petite genèse d’un jardin biodivers

Un matin Simon apprend que Nicolas Hulot démissionne de son poste de ministre de l’Écologie. De là germe l’idée d’un livre montrant qu’en fait il est si facile de favoriser, voir de restaurer, la biodiversité ! La maison qu’il vient d’acquérir a un « extérieur » mais pas un « jardin » ! Ils vont aller à l’instinct pour le transformer en un vrai « jardin ». Pas de grands achats mais plutôt fouiller dans les coins, récupérer des rhizomes d’iris jetés dans une benne, un églantier sur un talus, la cousoude lors d’une promenade dans la campagne. Vous connaissez le buddleia, le myriophylle, les ruines de Rome ? Simon a une grande connaissance des plantes. C’est aussi une découverte de toutes ces petites bêtes qui naviguent parmi les plantes, lézard , orvet, lampyre. Autre étape importante, Simon dégage les marches qui mènent à une rivière et va installer une mare qui va très vite se remplir d’habitants. De magnifiques planches naturalistes sur les insectes, les oiseaux, les papillons qui comme le dit Simon « j’aime qu’on m’en mette plein les yeux ». Les dessins sont extraordinairement précis, respectant taille, morphologie et couleurs, comme le « petit inventaire sélectif de quelques coléoptères de prestige s’étant montrés chez nous » ! Le lecteur prend du plaisir à suivre ses découvertes, c’est tellement naturel et bien présenté: « Mais s’il fallait hiérarchiser… mon plus grand plaisir aviaire aura sans doute été d’observer dans nos arbres une paire de bouvreuils pivoines ! Très beau dessin avec indication du chant : « chant doux presque étouffé » Et dans son livre d’or : un chevreuil ! Simon ne manque pas de critiquer ceux qui jettent des déchets dans la rivière, n’ont pas de composteur dans leur jardin, ceux qui utilisent les pesticides et les produits anti-insectes ! L’humour est présent dans les commentaires « Indémodables les rayures » pour les arthropodes et il y a des passages drôles comme la course au chat de la voisine pour l’empêcher de manger la couleuvre ! C’est une merveilleuse leçon de botanique et d’entomologie ! Simon est un écologiste dans l’âme, faisant une confiance totale dans les capacités de résilience de la nature. Cette BD est passionnante et donne envie de partir aussi à la découverte de toutes ces petites merveilles de la nature !

Simon Hureau, Dargaud (BD)

5/5
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Publications dans la même catégorie

Les étoiles du temps

Victor Hussenot mène, au fil de ses différentes BD, des expériences graphiques en tant que dessinateur et scénariste : s’amuser avec les cases, les personnages, utiliser

Lire la suite

Otto, l’Homme réécrit

Cette BD, d’un format à l’italienne, surprend ! Le plus souvent deux grandes cases par page, aux traits très précis, en noir et blanc, rythment le

Lire la suite

Parutions la même année

Mon cheval est génial !

Pourquoi ce livre est comme le cheval, génial ? Tout d’abord c’est Charlie Bass, 10 ans, qui raconte, souvent sous forme de dialogue, d’une manière très

Lire la suite

L’alimentation

Il est important d’expliquer aux enfants comment il faut se nourrir tout au long de la journée. Tout d’abord, au petit déjeuner, chacun mange pour

Lire la suite