Précédent
Suivant

L’humain dans l’espace

Cet ouvrage, véritable encyclopédie de l’espace, est d’une grande richesse alliant informations scientifiques et science-fiction. Il explore à la fois l’histoire de l’exploration de l’espace et celle de la science-fiction avec une très abondante iconographie, reproduction de documents d’archives, de photographies des corps célestes, des encadrés « science » avec des schémas et d’œuvres et films de science-fiction. Partir sur la Lune a été « un vieux rêve ». Le « Songe de Kepler » est considéré comme le premier ouvrage de science-fiction. La célèbre expérience de pensée, le boulet de canon de Newton, montre que pour aller dans l’espace, il faut aller vite. Au XIXème siècle, un scientifique écossais inconnu, William Leitch, fut le premier à proposer la fusée pour voyager dans l’espace. Le nom d’astronautique, cette science nouvelle, a été donné en 1927 par le romancier J.H.Rosny aîné. C’est l’époque des pionniers, de Robert Goddart à l’ascenseur spatial. « Des missiles aux fusées », Wernher Von Braun, John Glenn, Apollo 11, Vostok, Mercury et (sur la couverture de cet ouvrage) Edward White, Soyouz… sont les noms qui ont marqué les grandes étapes. Comment vivre dans l’espace ? La station spatiale est un thème souvent traité dans les films et les œuvres de SF, comme 2001 l’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick, scénarisé par Arthur C.Clarke. Plusieurs architectes vont faire des plans repris par des magazines américains. Une double page en reproduit des dessins étonnants ! Avant l’ISS d’aujourd’hui, les débuts ont été chaotiques. De superbes illustrations montrent Skylab, Mir… retraçant leur histoire. Une intéressante vue en coupe représente l’amarrage des vaisseaux Apollo et Soyouz quand les deux commandants se serrent la main. Les rêves d’aller sur la Lune, « Les premiers hommes dans la Lune » de H.G. Wells, « Le voyage dans la Lune » de Georges Méliès, sont devenus réalités de 1969 à 1972. La mission la plus représentative de cette « épopée de l’humanité » est celle d’Apollo 11. L’exploration du système solaire a souvent été traitée dans la littérature de SF, depuis les années 1950, les romans pour la jeunesse de Robert A. Heinlen et le cycle Lucky Starr d’Isaac Asimov. Des explications approfondies sont données sur la trajectoire, l’assistance gravitationnelle, la propulsion nucléaire électrique, les astéroïdes. Et maintenant ? Quand irons-nous explorer les autres corps célestes ? Irons-nous sur Mars ? Le voyage interstellaire suggéré par l’affiche spectaculaire « Planet Hop from Trappist-1e » sera-t-il un jour possible grâce à de nouvelles techniques de propulsion ? À défaut les sondes permettent de voyager par-delà les étoiles. Roland Lehoucq et Florence Porcel ont réussi ce superbe ouvrage qui emmène le lecteur de la fiction au réel grâce à un extraordinaire travail de recherches scientifiques et iconographiques sur l’Humain dans l’espace. Un bel exemple de médiation scientifique pour le grand public !

Roland Lehoucq, Florence Porcel, Éditions de la Martinière

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Le ciel et les planètes

  Pour un astronome en herbe, le plus important est d’observer le ciel puis d’essayer d’en comprendre les mécanismes. Après avoir décrit le matériel d’observation,

Lire la suite

Parutions la même année

Une ville au fil du temps

Cette nouvelle édition, d’un plus grand format, a été fortement enrichie par rapport à la première qui avait été très appréciée des bibliothécaires pour mener

Lire la suite

Je suis un oiseau de la ville

Cet album-documentaire offre des rencontres originales faites d’écoute et d’observation d’une trentaine d’oiseaux présents dans les villes de France à différentes périodes de l’année. L’originalité

Lire la suite