Précédent
Suivant

Les insectes en bande dessinée 7

Cette série de bande dessinée, avec un insecte présenté, sur chaque planche, par des dessins ingénieux avec beaucoup d’humour, est une manière ludique de faire connaissance avec toutes les techniques et les ruses employées par les insectes pour s’adapter à leur environnement. Savez-vous que des fourmis pour défendre leurs feuilles recouvrent leur corps d’une très mince couche de carbonate de calcium comme ce qu’il y a sur les coquillages ? Connaissez-vous les thrips, ces insectes piqueurs suceurs qui adorent les plantes de jardin et celles de l’intérieur. Une carte style « Pokémon » donne des informations pour les insectes les moins connus. Quel est l’insecte qui sait s’orienter grâce à la lumière de la voie lactée ? Il existe une mouche « soldat noire » qui est la solution pour réduire les déchets organiques. L’entomoculture n’est-elle pas l’avenir ? Ne vous étonnez pas de voir un bourdon brun et jaune, il existe 250 espèces d’où 400 couleurs différentes. Pourquoi les insectes ne souffrent pas ? Un exemple d’histoire pleine d’humour, des mouches, dans un laboratoire, ont été rendues tellement transparentes que les scientifiques ne les retrouvent plus ! Un scarabée est appelé « diabolique » car il peut supporter des charges de 1,5 kg du fait de sa carapace faîte de lamelles qui s’emboîtent entre elles. À la fin de la bande dessinée, dans un dossier documentaire pédagogique réalisé par l’Office pour les insectes et leur environnement (OPIE), la mouche professeure explique comment les insectes nous apportent de l’aide dans différents domaines : l’entomologie médico-légale, l’archéologie, la génétique, la pharmacie, la robotique, la médecine et la lutte contre les maladies. Ils sont aussi des bioindicateurs de l’environnement. Et s’ils étaient la nourriture d’avenir ? Ils sont aussi des sources d’inspiration pour les architectes, le biomimétisme architectural. Cette série de BD est très appréciée des « entomos » car les phénomènes décrits sont sur le plan scientifique exacts. Elle permet de changer de point de vue sur les insectes. Le jeune public prend ainsi conscience de l’impérieuse nécessité de les protéger.

Christophe Cazenove, François Vodarzac, Ill. Cosby, Bamboo éditions (Les insectes)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

The End

Dès le début, le lecteur est saisi par un événement dramatique. Puis, il se retrouve au milieu d’une forêt en Suède dans le laboratoire du

Lire la suite

Parutions la même année

Génome express

Cette bande dessinée est entièrement réalisée par Jo Jin-ho, sud coréen, à la fois scientifique, ancien professeur de biologie et dessinateur. Il faut sans doute

Lire la suite