Précédent
Suivant

L’appel du large

Un graphisme unique, tout de suite reconnaissable ! L’alliance parfaite entre le texte de Cathy Ytak et le dessin de Laurent Corvaisier donne à cet album une force unique ! Le lecteur ressent avec émotion tous ces instants de vie. Dans les teintes rouges, les moments douloureux de la vie. « On crie », un jet de paroles sort de la bouche. « On gémit » des réfugiés dans une barque sont tout près de la mort. « On se noie, on se casse ». Dans les teintes bleu-vert, les moments heureux : « On valse avec la brise », l’homme fait un avec la nature. Des expressions populaires comme « On est dur de la feuille » et « On fait feu de tout bois » prennent vie. Puis, au final, « Quand la mer nous appelle, on est juste comme ça, l’arbre, le goéland et moi » dans une alliance parfaite avec la nature. L’homme est heureux, apaisé. Quelle force d’évocation, quelle puissance dans le trait dans cet album absolument unique ! Un très grand coup de cœur !

Cathy Ytak, Ill. Laurent Corvaisier, A Pas de loups

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Heure bleue

Isabelle Simler pose un regard d’artiste sur la nature à la fin du jour où , après les cris, peu à peu tout s’apaise, « l’heure

Lire la suite

Permacité ! La ville de mes rêves

Pour une petite fille, déménager c’est toujours beaucoup d’inquiétude ! Ses parents ont choisi d’aller vivre dans une « Permacité ». L’arrivée est pleine de surprises ! Dans de

Lire la suite

Mes animaux du monde

Cette maison d’éditions souhaite créer des livres pour enfants qui stimulent la curiosité, l’envie de découverte et le rêve. « Des textes et des images porteuses

Lire la suite

Ma ferme animée

Dans la mare les œufs des grenouilles éclosent. L’enfant suit la transformation du têtard en grenouille en tournant une roue. Puis fait surgir une carotte

Lire la suite

Parutions la même année

La tarte aux fraises d’Albert

Comment expliquer aux enfants ce qu’est un produit « bio » ? Pourquoi faut-il acheter « local » ? Albert part faire ses provisions pour faire une tarte aux fraises. À

Lire la suite