Précédent
Suivant

La dernière histoire d’amour. Extincta

Les romans de Victor Dixen ont beaucoup de succès auprès des adolescents. Il a l’art de vous transporter dans des « ailleurs », des avenirs possibles ? Après l’avènement de la civilisation de l’image dans l’espace dans « Phobos », puis la révolution de l’intelligence artificielle dans « Cogito », Victor Dixen consacre « Extincta » à la crise écologique dans une vision futuriste de notre planète. Astréa est née esclave. Océrian est prince de sang. Elle a été exploitée toute sa vie. Il a grandi dans les intrigues de cour. Rien ne laissait présager la rencontre de ces ennemis jurés. Pourtant, le destin va les jeter dans un formidable voyage jusqu’au bout des Dernières Terres, l’archipel où les Derniers Humains ont trouvé refuge après le Grand Effondrement écologique. Les pires prédictions climatiques se sont réalisées, le Grand Effondrement a eu lieu et presque toutes les espèces animales se sont éteintes. Le récit emmène le lecteur dans un compte à rebours : l’espèce humaine disparaitra dans 255 heures. Astréa, une suante, travaille très dur dans le champ 26 sous la menace du fouet du crachant Scopar. Son frère, Palémon, transcrit un interdit, suant, il a touché le métal et a dû fuir. Océrian, du fait de sa claudication, a été mis de côté, déconsidéré par son père, le roi. Il ne lui reste plus qu’à épouser une princesse. Devant l’attitude des saignants vis à vis de son père, Astra voudrait se révolter. Océrian décide de fuir et se dirige en quête de l’issue menant au cercle extérieur, et au-delà, au vaste monde. Pris en otage, Océrian se trouve confronté à Astrée qui lui a fait subir les pires outrages et il voudrait « réduire son visage en bouillie ». Astréa récupère une carte qui va lui permettre d’avoir une piste pour atteindre la Désolation intérieure. Océrian va découvrir une autre Astréa, il est frappé par la noblesse de son visage. Astréa est troublée en sa présence, mais il est interdit de toucher un apex. Leur fuite est une véritable épopée ! Hippocampos leur montre des livres de science-fiction « une sorte de rêverie du futur », Le meilleur des mondes, La machine à explorer le temps, la littérature, la poésie « une prophétie du réel, capable d’ouvrir les portes de la perception ». Hippocampos trouve qu’Astréa regarde les livres comme personne. « As-tu réellement sondé la profondeur de ton esprit ? ». Il lui parle de « Lointaine » une ville creusée à flanc de falaise où se trouveraient des débris de l’ancien monde. Les hommes de l’ancien temps, avant de détruire le monde, ont eu un sursaut, ils avaient bâti une gigantesque chambre forte pour y conserver les plantes. Est-ce qu’un jour on pourra ensemencer la terre avec ces milliers de plantes. Océrian désire Astréa de toute son âme ; « elle le fascinait par son intelligence, elle l’émouvait par sa sensibilité ». Vont-ils pourvoir s’aimer ? D’autres évènements les attendent ! Astréa atteindra-t-elle les Dernières Terres ? Une passion haletante avant l’extinction de l’humanité ! Une ode magnifique au pouvoir de l’amour !Une quête incroyable pour comprendre comment on en est arrivé là. Victor Dixen a voulu nous alerter sur ce qui nous attend si nous ne réagissons pas aujourd’hui pour éviter l’effondrement total écologique !

Victor Dixen, Pocket jeunesse (poche)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Pouce-Éclaire

Quel album original ! Nous sommes dans une ville assez triste, dans les teintes grises et vertes, où les gens passent leur temps à regarder leur

Lire la suite

Le grand jour

Après « Sur le chemin de l’école », Pascal Plisson vient de réaliser «  le Grand jour ». Le roman tiré du film raconte les destins de quatre

Lire la suite

Rapaces

Jonas, matheux surdoué arrive dans une fac hypersélecte. Très imbu de lui-même, il fait des débuts fracassants en cours et dans ses relations avec les

Lire la suite

Parutions la même année

Portraits

L’auteur, ingénieur, a fait des études de dessin stratégique parallèlement à son métier, ce qui explique qu’il est aussi l’illustrateur. Nous sommes en 1838, sur

Lire la suite

Humus

Quelle claque ce roman, tout à fait inhabituel ! Tout démarre à Agro Paris Tech, deux étudiants, lors d’une conférence d’un scientifique sur les vers de

Lire la suite

Abaddon. Tome 1/3-SI-NAÏ

Une nouvelle série par le scénariste Christophe Bec et le dessinateur Stephano Raffaele. Ils nous entraînent cette fois dans une aventure post-apocalyptique où l’humanité est

Lire la suite