Précédent
Suivant

Génome express

Cette bande dessinée est entièrement réalisée par Jo Jin-ho, sud coréen, à la fois scientifique, ancien professeur de biologie et dessinateur. Il faut sans doute être les deux à la fois pour réussir à passionner le lecteur sur des sujets aussi ardus! Après l’excellente BD « Gravité express », Jo Jin-ho raconte l’histoire de la découverte des gènes et de la création assez récente de la génétique, une nouvelle science essentielle pour comprendre d’où nous venons et où nous allons. Adoptant les différents points de vue des protagonistes, il invite à partir à la rencontre des biologistes qui ont exploré le concept de gène et ses réalités physiques. Au cours de ce voyage vont être rendues accessibles au grand public les principales notions scientifiques, faisant de cette bande dessinée un ouvrage de référence en génétique. Dans le prologue, est défini ce qu’est un gène. Les parents transmettent-ils une sorte de document contenant les informations clés. « Ce quelque chose pressenti par nos ancêtres, c’est ce que nous appelons gène ». Le récit, très vivant sous forme de dialogues, est bien construit pour entraîner le lecteur. À la fin de chaque chapitre, il est demandé à la personne qui prend le train de faire part s’il trouve quelque chose sur des éléments qui recèlent les informations du vivant. Après que des scientifiques se soient posées de nombreuses questions et émis des hypothèses, à la fin du XIXe début XXe siècle, Thomas Hunt Morgan, ayant découvert l’expérience de Gregor Mendel (XIXe) reconnu comme père fondateur de la génétique, mène des expériences avec les mouches de vinaigre. Il élabore des cartes génétiques sur lesquelles il détermina les positions des gènes s’alignant par paires sur les chromosomes. Pour démasquer les gènes parmi les composants des chromosomes, il a fallu plus de connaissances en allant dans le monde de la chimie avec Linus Pauling. Le gène est-il une protéine ou un acide nucléique ? Lequel assure le rôle essentiel dans la transmission du matériel génétique ? Des scientifiques dont un médecin britannique, Archibald Garrod, un biologiste américain, Erwin Chargaff, vont faire franchir des étapes. L’identité étant cernée, se pose la question de savoir comment les gènes, de si minuscules substances, contiennent l’ensemble des informations d’un organisme vivant ? Schrödinger comme Weismann pensent qu’il faut comprendre la manière dont l’information biologique est inscrite sur les chromosomes. La définition du gène de Schrödinger basée sur des informations numériques séduit de jeunes scientifiques. Ce fut une sorte de révélation ! James Watson et Francis Crick ont découvert la structure de l’ADN. Il faut indiquer qu’en fait, une femme scientifique, Rosalind Elsie Franklin, n’eut pas la reconnaissance méritée ! Les informations génétiques sont reliées à la vie par un code. Les scientifiques partiront ensuite à la recherche de la pièce manquante dans le principe du gène. François Jacob, biologiste français, avec Jacques Monod ont découvert un mécanisme d’expression du gène, une découverte importante. Ensuite quittant le monde des molécules, les chercheurs sont retournés vers le monde des humains. Dolly fut le premier mammifère cloné à partir d’une cellule somatique. De nombreuses questions vont surgir par la suite, faisant considérer les gènes d’une façon différente. « Ce voyage semé d’embûches est plus palpitant que n’importe quel roman ! ». En effet la seconde partie du voyage a été mouvementée, car il n’est pas possible de formuler des règles aussi strictes que celles de la loi universelle de la gravitation. « On s’est rendu compte que la transmission génétique et le développement des êtres vivants ne se résumaient pas à des théories claires et nettes ». En fin d’ouvrage, sont présentés les principaux scientifiques par ordre chronologique, de Descartes à Barbara McClintock. Cette bande dessinée est un véritable ouvrage de science qui en racontant l’histoire du génome, dévoile ce qu’est la recherche scientifique, « une suite d’essais et d’erreurs, c’est d’ailleurs ce qui rend l’aventure excitante ! ».

Jo Jin-ho, ginosko (Science express)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Aurora. 2. Signal

Le lecteur va retrouver les enfants dont il a fait connaissance dans le volume 1- Phénomènes, ces enfants qui sont des « bébés de l’Aurore » nés

Lire la suite

L’intelligence artificielle

La petite bédéthèque des savoirs est une nouvelle collection dont la conception est très intéressante : un spécialiste et un dessinateur s’unissent pour vous faire comprendre

Lire la suite

La guerre des mondes, T1 et 2

Un événement : le maître de la science-fiction en BD ! H.G. Wells avec ses romans dits « scientifiques » a créé un genre nouveau, devenant, avec Jules Verne,

Lire la suite

Parutions la même année

Mes lunettes super chouettes

Il n’est pas étonnant que ce documentaire soit plein d’humour. L’auteure est myope depuis l’enfance et considère que les lunettes sont « une des plus belles

Lire la suite

La semaine du jardinier heureux

Tout attire le regard ! Un lapin jardinier, des couleurs éclatantes et un très grand format ! L’autrice qui est aussi illustratrice, est une artiste de renommée

Lire la suite