Précédent
Suivant

Forêts sauvages

Avec ce bel ouvrage, le lecteur va s’émerveiller devant les trésors insoupçonnés que recèlent les forêts sauvages ! Annik Schnitzler, spécialiste de l’écologie forestière, souhaite « convaincre de la nécessité de protéger ce qui reste et de recréer ce qui a disparu ». Après avoir donné des informations sur la canopée, les sous-bois, les interconnections, le sol forestier et les cycles forestiers, l’auteure invite à un voyage dans différents types de forêts : boréales, tempérées et tropicales en insistant sur quatre thèmes : « la beauté des espèces, les principes de la dynamique forestière, les secrets cachés dans le sol et l’ingéniosité du vivant à tisser des interactions invisibles ». Des photographies superbes, certaines en pleine page, font découvrir la majesté des hêtraies de Roumanie, la magie des forêts à épicéas en Finlande, la lumière dans les sous-bois, les fougères arborescentes… Connaissez-vous le toucan des montagnes, le sucrier brillant, le coq-de-roche orange, le mésangeai imitateur, l’orignal, le cerf élaphe ?… Savez-vous que les becs-croisés ont des mandibules croisées leur permettant de saisir les graines de conifères cachées sous leurs écailles ? L’orignal comme le glouton sont parfaitement adaptés pour cheminer dans la neige. Le loup joue un grand rôle dans l’écosystème forestier. La grande cétoine bleue est un symbole de la forêt ancienne, car elle est inféodée aux vieux bois des forêts méditerranéennes. Les toucans sont les emblèmes des forêts tropicales profitant de la riche provende des canopées tropicales. Une fourmi protège la passiflore des prédateurs et en échange lui offre du nectar. Le gecko développe un mimétisme poussé avec les écorces. Les baobabs sont adaptés aux saisons sèches car ils stockent dans leurs troncs de grandes quantités d’eau. Ces quelques exemples pris dans les légendes des très nombreuses photographies, donnent un aperçu de l’ingéniosité de la nature. Il est à souhaiter que les hommes soient plus tolérants envers la nature sauvage et préservent ces forêts indispensables à notre propre sauvegarde. Un superbe ouvrage à offrir !

Annik Schnitzler, Biosphoto, Glénat

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

La plénitude du vide

Que ce soit à l’échelle du cosmos, avec le fameux « vide intersidéral », ou à celle de l’atome, l’omniprésence du vide est pour l’esprit moderne une

Lire la suite

L’oeil de l’astronome

De tout temps, l’homme a scruté le ciel pour y découvrir les énigmes de l’Univers. Des instruments de plus en plus performants, l’ont aidé dans

Lire la suite

Parutions la même année

Évolutions

Deux petits héros invitent à remonter le temps au fil de l’évolution, phénomène naturel des « Origines du monde » il y a 13,7 milliards d’années à

Lire la suite

D’où ça vient ?

Pour répondre à la curiosité des tout-petits, Anne-Sophie Bauman, a conçu un premier documentaire en lien avec leur vie quotidienne. Le lait, le miel, le

Lire la suite