Précédent
Suivant

Explorateur d’océans La vie, un vaste territoire d’incertitudes et autant de promesses à explorer

Jean-Louis Étienne est un grand explorateur qui a parcouru le monde. Dans cet ouvrage autobiographique, il raconte comment l’amour de la mer lui est venu, comment il a monté des expéditions et imaginé des vaisseaux inattendus. Dans une première partie, « la découverte de la mer », il raconte son voyage à bord du Bel Espoir qui emmène des jeunes en rupture avec la société. Puis la chance qu’il a eu d’embarquer sur un navire prestigieux avec Eric Tabarly. En 1979,il va constituer une équipe pour aller explorer le sud Groenland. Jean-Louis Étienne a l’art de nous faire partager ses expériences, ses émotions «  Un immense glacier suspendu. Ce n’était plus un rêve. J’étais de quart, seul sur le pont, un frisson intense me traversa le corps … Je sentais que j’étais là où je rêvais d’être, que ces hautes latitudes seraient celles ma vie ».Il y aura des moments difficiles, dans des conditions physiques extrêmes mais rien ne pourra l’arrêter. Dans la deuxième partie, « Antarctica », il va lancer la construction d’un bateau d’exploration pour une dérive arctique, qui sera l’expédition du centenaire. Cette expédition TransAntartica aura une grande répercussion et permettra que l’Antarctique soit déclarée comme « une réserve naturelle consacrée à la paix et à la science ».Dans la troisième partie, il fait part des reportages enthousiastes sur les baleines franches de Patagonie et des albatros à Bird Island, au large de la Géorgie du sud. En tant que « passeur », il aura à cœur de susciter la curiosité et de sensibiliser aux questions écologiques comme l’importance du corail en tant qu’écosystème. Dans la quatrième partie, dans un récit palpitant, il raconte la nuit polaire au Spitzberg puis la débâcle, le retour de la vie. Obligé de vendre Antarctica, il inventera « Polar Observer » une mission Banquise tout à fait originale pour être la sentinelle de l’océan Arctique : « j’étais aux anges. Par sa seule présence, intense et si proche, ct oiseau d’un blanc immaculé m’invitait dans son monde, le sauvage, l’« hors »humain ». Aujourd’hui une autre aventure expédition est en préparation. Bientôt il mettra à l’eau Polar Pod, une plateforme océanique qui dérivera dans l’océan Austral méconnu. « Que mon parcours soit une source d’inspiration, un encouragement à croire à ses convictions… » La vie de Jean-Louis Étienne, explorateur passionné, est à faire connaître auprès du grand public et en particulier des jeunes.

Jean-Louis Étienne, Paulsen

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

À chacun son jardin

Andréa, Bob, Enrico et Bérangère invitent les enfants à devenir de vrais apprentis jardiniers. Cet ouvrage est super bien conçu, dans l’ordre logique des actions

Lire la suite

Le grand Atlas du cerveau

Ce grand atlas du cerveau est un événement ! Élabore en collaboration avec des chercheurs de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM), des

Lire la suite

Comment sauver la planète ?

En dix questions, cet ouvrage répond aux principales interrogations que se posent les jeunes face à la situation critique de notre planète. Que peuvent-ils changer

Lire la suite

Parutions la même année

La ferme des animaux

Très connu pour son récit d’anticipation « 1984 », Georges Orwell a écrit La ferme des animaux en 1943. Des animaux ont pris le pouvoir afin de

Lire la suite

D’ici jusqu’à la-bas

Après deux précédents documentaires « Dans mes oreilles, j’entends le monde » et « Dans mes yeux je vois tout », très appréciés, le duo ukrainien en publie un

Lire la suite