Précédent
Suivant

Deux ans de vacances

Quel plaisir de découvrir le roman d’aventure et d’apprentissage « Deux ans de vacances » de Jules Verne, dans un très grand format, magnifié par les superbes illustrations pleine page de Frédéric Pillot. Une bande d’enfants luttent dans la tempête, une voile est arrachée… Les peintures nous font vivre toute l’angoisse de ces enfants dans un voilier sur un océan démonté. Et une Terre apparait ! Des dissensions éclatent au sein du groupe mais Briant avec l’aide de Gordon arrivent à les décider d’attendre un moment plus favorable. Retour en arrière à la pension Chairman où le lecteur fait connaissance des enfants, un américain, Gordon, 14 ans, deux français, Briant et Jacques et tous les autres, entre 13 et 11 ans, sont anglais. Le départ de leur croisière a été fixé au 15 février 1860. Pendant que l’équipage est dans un cabaret du port, l’amarre du shooner s’est détachée… Il est annoncé aux parents que le Sloughi avait fait naufrage. Une fois arrivés à Terre, les enfants doivent s’organiser pour se nourrir et dormir. Briant part en expédition et constate qu’ils sont bien sur une ile. Un dessin plein d’humour montre deux petits perchés sur une tortue. Lors de la seconde expédition, les plus grands « jouèrent de la hache » pour avancer dans la forêt représentée par une illustration sur double page. Ils sont à la recherche d’indices prouvant la présence humaine. Frédéric Billot a peint les enfants tous armés sur le point de pénétrer dans une grotte et ils vont faire une découverte horrible qui les rend très inquiets sur leur avenir ! Sur une autre peinture, les enfants partent sur un radeau emmenant tout ce qu’ils avaient trouvé sur le bateau. Quelle sera leur vie une fois installés dans la grotte ? Quelles découvertes vont-ils faire ? Comment s’adapter à l’hiver ? Sauront-ils profiter des richesses de la faune et de la flore de l’ile ? Vont-ils rester unis au fil des mois ? Pourront-ils échapper aux terribles dangers qui vont se présenter, pour un jour enfin retrouver leur famille ? Cet ouvrage est une merveille, un grand plaisir de lecture, augmenté par cet accord parfait entre le texte et les illustrations superbes de Frédéric Pillot !

Jules Verne, Ill. Frédéric Pillot, Sarbacane (Grands classiques illustrés)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Anouk. Le pouvoir du ténébron

Cet ouvrage est le résultat d’un travail mené sur plusieurs années par des étudiants en information-communication sous l’égide de Terre des sciences et sous le

Lire la suite

Willodeen

Voici un roman pour la jeunesse avec une héroïne très attachante! Willodenne, 11 ans, aime beaucoup les animaux, en particulier les brailleurs. Elle fait tout

Lire la suite

Les plantes carnivores font mouche

Katia Astafieff, biologiste, est une excellente médiatrice scientifique. Dans ce récit les insectes prennent la parole et racontent leurs terribles relations avec les plantes carnivores.

Lire la suite

Parutions la même année

La tour de Gustave

À l’occasion du centenaire de la mort de Gustave Eiffel, la Dame de fer raconte comment son concepteur a eu l’idée de cette tour gigantesque

Lire la suite

Le trésor des grottes ornées

Pedro Lima, spécialiste de la préhistoire et de l’art pariétal, a étudié de nombreux sites ornés. Ce bel ouvrage, avec une superbe iconographie, est destiné

Lire la suite

Le printemps de Sakura

Alternant entre des planches en noir et blanc et en couleurs, le lecteur suit la vie d’une petite fille qui vient de perdre brutalement sa

Lire la suite