Précédent
Suivant

Blob et espèces étonnantes

Le blob représenté sur la couverture attire la curiosité ! Le fameux « blob » qu’Audrey Dussutour nous a fait découvrir. Manon Ternois fait son doctorat à ses côtés. Pas étonnant qu’elle présente tout d’abord le blob puis d’autres espèces étonnantes dans ce documentaire. Qu’est-ce que le blob ? Ni animal, ni végétal, ni champignon, il fait partie des espèces unicellulaires. Manon Ternois fait un excellent choix d’informations, expliquant, par exemple, ce qu’est une cellule (peut-être pas inutile pour les plus grands !). Elle emploie les termes scientifiques exacts, une manière de prendre les enfants au sérieux, comme le « sclérote », le blob en pause quand l’environnement n’est pas bon pour lui, représenté par un dessin peu présent dans les livres pour enfants. Elle fait part également d’expériences scientifiques menées en laboratoire, comme celle du labyrinthe avec un flocon d’avoine, montrant que l’expérimentation fait partie de la démarche scientifique. Quelles sont les espèces qui, vivantes encore aujourd’hui, sont apparues il y a des millions d’années ? Le nautile, aux grands yeux et aux 90 tentacules, est apparu il y a 400 millions d’années. Connaissez-vous d’autres espèces unicellulaires ? Ce sont les êtres vivants les plus nombreux sur Terre. Les foraminifères sont apparus il y a plus de 500 millions d’années. Parmi les géants multicellulaires, savez-vous que le plus gros organisme sur terre est un champignon géant ? Quand on parle d’intelligence, il est question de cerveau. Il se trouve que des êtres dénués de cerveau savent s’adapter à leur environnement, comme les bactéries qui savent s’échanger des informations pour résister aux antibiotiques. Manon Ternois donne des exemples d’êtres vivants qui s’adaptent à des conditions extrêmes. Certaines espèces sont qualifiées d’immortelles ! En fait elles ont la capacité de se régénérer, comme l’axolotl, la mascotte de l’exposition « Métamorphoses » à la Cité des sciences, qui peut reformer un organe blessé ! Les enfants vont apprécier de découvrir des espèces qui doivent leur nom à leur aspect, comme le papillon grand léopard. Certaines espèces « se font remarquer » car elles sont difficiles à classer comme les fourmis de velours. Cet ouvrage avec une importante iconographie, est un vrai documentaire de « science » passionnant pour les enfants qui auront beaucoup de plaisir à faire part à leurs parents de toutes ces « espèces étonnantes ». Autre titre tout aussi passionnant dans la même collection :
Les étranges animaux, Élisabeth Dumont-Le Cornec

Manon Ternois, Fleurus (La grande imagerie)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Parutions la même année

Frontier

La découverte de cette bande dessinée est une très belle surprise ! D’abord l’objet livre, la couverture avec le titre en relief, le grand format avec

Lire la suite

La chanson de l’étourneau

Le lecteur, petit ou grand, est tout de suite émerveillé par la beauté des illustrations. Octavie Wolters, auteure et artiste plasticienne néerlandaise, est spécialisée en

Lire la suite