Précédent
Suivant

Alice Guy

Cette bande dessinée met à l’honneur une femme exceptionnelle et pourtant peu connue ! Il s’agit d’Alice Guy, « la première femme metteur en scène » comme elle aimait se définir. Née en 1873 à St-Mandé, elle va partager sa jeunesse entre le Chili et la Suisse où elle fera ses études car pour son père : « Seul le savoir te donnera le pouvoir d’affronter les combats de la vie ». Effectivement dans sa vie elle saura se battre pour arriver à ses fins ! Tout d’abord actrice, elle va ensuite travailler au Comptoir de la photographie de Mr Léon Gaumont qui lui apprend que la photographie n’est pas un art de l’imitation et que le regard fait l’âme d’un portrait. Puis ce sera l’arrivée des premiers appareils de cinéma fabriqués par des industriels qui, passionnés par la science, sont aussi des inventeurs. Le Phonoscope est inventé par Mr Demey, le cinématographe des frères Lumière remporte un gros succès. Eiffel va participer à la société créée par le Comptoir. Alice a pris une grande place auprès du directeur. Elle le conseille dans ses choix. L’avenir est aux rubans pelliculaires. Mr Méliès réalise de nombreux films. Alice veut réaliser son propre film « Comment on fait les bébés » ? En 1897 un appareil de cinéma serait la cause du grand incendie du Bazar de la charité à Paris. Les techniques se développent. En 1900 les frères Lumière ont un écran de 400m2. Alice crée un « Théâtre des prises de vue ». Elle souhaite mettre en scène un roman de Mistral « Mireille » et ne reculera devant rien pour réaliser son film en Camargue. Elle réalisera 200 films en six ans. Une autre partie de sa vie commence quand elle part aux USA en 1907 où elle créera ses studios « Solax ». Elle fréquente d’égal à égal Charlie Chaplin et Buster Keaton. En deux ans elle produit 200 films. Féministe, elle donne des conférences « De tous les arts, aucun autre où une femme peut faire un aussi splendide usage de ses talents », insistant sur la différence avec la France où être femme pose beaucoup de problèmes. La troisième partie de sa vie se passera en France et en Belgique. Elle finira sa vie aux USA auprès de son fils. Ce roman graphique est passionnant ! La biographie d’une femme pionnière qui toute sa vie a fait preuve d’une créativité incroyable, associée à une grande volonté de s’affirmer en tant que femme, est captivante.. C’est aussi l’histoire de l’essor et des techniques du cinéma inventés par les grands noms du 7ᵉ art, Les frères Lumière, Méliès, Gaumont.

José-Louis Bocquet, Ill. Catel Muller, Casterman (Les clandestines de l’histoire)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

À mains nues. T. 1 1900-1921

Dans cette bande dessinée, Leïla Slimani raconte l’histoire d’une chirurgienne, librement inspirée de la vie du Dr Noël. À Paris en 1900, un cheval accidenté,

Lire la suite

Parutions la même année

Le Japon raconté aux enfants

Dans l’excellente collection « Raconté aux enfants » paraît un nouveau titre consacré au Japon. Les enfants connaissent les mangas, le judo, les sushis mais pas toute

Lire la suite

Jours de sable

Quel contraste entre ce paysage désolé où règne la poussière et un homme en train de creuser dans la terre se demandant « comment il en

Lire la suite