Ne change jamais ! Manifeste à l’usage des citoyens en herbe

« Ce livre est une déclaration de confiance. J’ai confiance en vous, les enfants, les adolescents ». L’auteure donne trois raisons : ils ont un cerveau rapide, de l’empathie et ne sont pas dans la société adulte. Tout le monde constate les conséquences menaçantes sur notre Planète chamboulée. Les enfants ont les capacités pour changer ! D’où ce cri « Surtout ne changez pas ! ». En 20 chapitres, est évoqué, au fil de leur vie quotidienne, tout ce qui pourrait être fait. Avec chaque titre de chapitre, Marie Desplechin qui a rencontré des enfants d’une classe, citent des phrases souvent prononcées : « J’ai déjà pris une douche hier, je peux pas manger ça, on n’a plus le droit de parler maintenant !». Elle réussit même à utiliser leurs « défauts » pour bâtir des actions positives. Les phrases importantes sont en caractère gras. « Le partage qui est vieux comme le monde, est aussi une idée toute neuve » comme se prêter ses affaires en classe, faire du covoiturage, s’échanger des services, « Je t’aide, tu m’aides ! ». En fin de chaque chapitre, un « zoom » pour mettre l’accent sur une action importante, comme protéger une espèce en voie de disparition dans le chapitre « protéger les animaux. Aventurier c’est quel diplôme ? Les enfants n’ont pas envie d’avoir la même vie que celle de leurs parents car ils rêvent d’un autre monde, un monde qu’ils sont appelés à construire : « Ta vie toute entière va ressembler à un ticket géant pour l’aventure. Le monde inconnu c’est celui qui vient ». Dans le « zoom », l’auteure demande aux enfants d’imaginer la ville de demain et cite des exemples de villes écologiques proposées à travers le monde. Des réponses sont apportées à ceux qui disent que « le monde d’avant c’était mieux» : la grippe espagnole, le goulag, la tuberculose … et à ceux qui disent que la jeunesse est pourrie. Éloge des arbres, appel à faire soi-même avec le super exemple d’un jeune africain qui a fabriqué une éolienne en récupérant des matériaux. Tout le monde est capable d’inventer ! Aussi dans le « zoom » sont cités des projets récompensés par le concours « Science Factor », rendre une ferme aquaponique, capter le bruit pour en faire de l’énergie, créer un nouveau matériau à partir des déchets plastique pour l’isolation… Ce livre est vraiment stimulant du fait de cette confiance affirmée et du ton direct employé : « Tu dors ou quoi ? » et des encouragements à « protester » ! Ils sont invités à aller écouter les Youtubeurs présentant des actions pour agir sur le climat, en particulier le site « Ça commence par moi » avec une action écologique par jour pendant un an, Greta Grunberg et le jeune américain, Xiuhtezcalt Martinez qui à 11 ans obtint l’arrêt d’un projet très polluant et à 15 ans attaque en justice le gouvernement de États-Unis ! Et pour les adultes les livres de Naomi Klein et Jared Diamond, Jeremy Rifkins, Stephano Mancuso et Alessandra Viola. Un grand coup de cœur !
Marie Desplechin, Ill. Aude Picault, l’Ecole des loisirs, 2019

5/5
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Publications dans la même catégorie

Parutions la même année

Tu seras les yeux de la mer

Leur précédent ouvrage « Je serai les yeux de la Terre », paru en 2007, fut un événement. Ces deux grands noms de la littérature jeunesse, l’un

Lire la suite