Précédent
Suivant

Mortesève – 1. Hang & Orgue

Après « Stigma », une BD très novatrice, Quentin Rigaud a créé une nouvelle série de fantasy, autour d’une héroïne, tout un univers inspiré des divinités du jeu vidéo Shadow of the Colossus et d’une sève à l’image du Kinsugi japonais. Éloigné des codes artistiques de la science-fiction et de la fantasy, il s’inspire « des codes d’écriture du cinéma et du manga ». Dans cette bande dessinée, le monde est régulé par des créatures gigantesques quasi divines. La mort est très présente, un « mange-corps » pour se régénérer fait disparaître les morts. Pour créer ses personnages adaptés aux rituels et cérémonies de chaque village, il a dessiné de nombreuses tenues, habitations… (des croquis sont présentés en fin d’ouvrage). L’héroïne, Avine, est avec ses parents qui espèrent vendre tous leurs objets artisanaux au marché. Quand il se passe un événement qui n’arrive que tous les dix ans ! Le lecteur est saisi par l’apparition de Hang, impressionnant ! Depuis plus de 32 cycles, l’ordre des gardiens l’accompagne. Avine souhaiterait devenir gardienne. Les parents décident de rester habiter dans ce village où Avine deviendra souffleuse de verre. Vingt ans plus tard, Avine, rêvant d’une promenade, ne trouve plus personne au village. Orgue ne peut faire ça ! Elle doit fuir et partir à la recherche de Hang, l’instrument responsable de la fertilité. Le lecteur est saisi par le graphisme exubérant dévoilant une nature très riche dans des coloris vert et bleu. Avine s’interroge, cette sève qui est apparue dans sa main, a-t-elle attiré Orgue ? Scènes de combat violent contre un emorre, puis scène émouvante d’Avine allongée entre les cadavres de ses parents. Apparaît Koroth, un drôle de personnage avec qui elle va voyager. Ils rencontrent un couple qui va les aider, un sculpteur et une femme médecin dont le père étudiait les zones orageuses. Un nouveau personnage, Meroze, arrive. Il va pouvoir emmener Avine retrouver son frère dont elle n’a plus de nouvelles depuis longtemps. De très belles mises en scène, vie dans le village d’Avine, panorama et zooms sur les visages de Koroth et Avine, graphisme extraordinaire d’Hang avec des vignettes sur la sève, de gros plans sur des personnages… Pourquoi des gens veulent prélever du sang à Hang ? Hang et les siens sont-ils en danger ? Vont-ils devoir se battre pour faire triompher la vie ? Quentin Rigaud crée une nouvelle série d’héroïc fantasy exceptionnelle par le graphisme et l’originalité du récit. Dans une nature foisonnante, dans un contexte où règnent conjointement la vie et la mort, l’homme saura-t-il, dans ses rapports avec la nature, faire triompher la vie sur la mort ?

Quentin Rigaud, Ill. Quentin Rigaud, Casterman BD

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Ursina. Dans l’univers de Méto

Après le grand succès de sa trilogie « Méto », Yves Grevet invente un nouveau cycle. « Dans l’univers de Méto », est raconté le parcours de trois personnages

Lire la suite

Nos mondes perdus

Un événement ! Une nouvelle bande dessinée de Marion Montaigne, une des meilleures vulgarisatrices scientifiques. Son style est unique, elle sait parfaitement allier science et fiction,

Lire la suite

Bartholdi. La statue de la liberté

Après Viollet-le-Duc, premier volume d’une nouvelle collection, « Les bâtisseurs », dédiée aux grands architectes, Salva Rubio raconte comment Bartholdi a réalisé son rêve : construire une statue

Lire la suite

Parutions la même année