Précédent
Suivant

Lucas et Lili. La guerre des inventeurs

Anna, une jeune américaine donne des cours d’anglais à Lucas et Lili. Un soir, il n’y a plus d’électricité ! C’est la faute d’un gros méchant Drogon. Anna leur explique qu’il faut aller trouver dans le passé un inventeur qui s’appelle Thomas Edison. « I will send you back in time », les voilà propulsés il y a 130 ans lors de la guerre des courants. Tout au fil du récit, des phrases en anglais, en caractères gras, aussitôt traduites, vont permettre aux enfants de s’initier à l’anglais. Un homme les invite à le suivre. Dans une pièce il y a une boule en verre avec un petit fil de métal à l’intérieur. Quand Lili lui demande s’il est Edison, « My name is Tesla », il est furieux et les met dehors. Ils sont à New York en 1892. Ils rencontrent Edison, alors qu’il vient de tuer un éléphant ! Ils retrouvent Anna qui leur raconte qu’il y a une compétition entre Edison et Tesla. Edison a inventé le courant continu et Tesla le courant alternatif qui est moins cher et utilise moins d’énergie. Ils doivent tous les deux présenter leur invention à « The world’s Columbian Exposition ». S’étant rendu compte que Drogon défend Edison, ils informent Tesla. Est-ce qu’ils réussiront leur mission jusqu’au bout ? Ce récit captivant permet aux jeunes enfants de remonter aux origines de l’électricité tout en s’initiant à l’anglais. Une collection à suivre.

A. Glay de, Ill. Anthony Cocain, Chattycat (Remonte l’histoire et apprends l’anglais avec Lucas et Lili)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

L’élégance des molécules

Jean-Pierre Sauvage, membre de l’Académie des sciences et prix Nobel de chimie 2016, présente les travaux de son équipe ayant permis de créer des assemblages

Lire la suite

Parutions la même année

Abysses. L’ultime frontière

Savez-vous que les abysses sont moins bien cartographiés que la surface de la Lune ? Et pourtant les interrogations sont multiples au sujet de la biodiversité,

Lire la suite