Précédent
Suivant

Les oubliés de la science

De nombreux scientifiques anonymes sont à l’origine de découvertes que d’autres se sont attribuées ! Le problème est encore plus aigu pour les femmes qui ont souvent été mises de côté, comme le disait Isabelle Collet dans le colloque Femmes & Sciences en 2019 : « Les qualités importantes pour le savoir et le pouvoir ont longtemps été réservés aux hommes ». Le lecteur va découvrir 41 portraits d’hommes et de femmes scientifiques sous forme de BD informative et ludique avec en complément, « Pour ne plus l’oublier » : des anecdotes et des suggestions de lecture ou de films. Comme l’explique Jérôme Blanchard, rédacteur en chef de Science et Vie Junior, les « oubliés » ont été classés en quatre grandes catégories. Les savants en avance sur leur temps tel Filippo Pacini qui découvrit 30 ans avant la bactérie du choléra. Les savants trop fous pour être crus. Les savants qui se sont fait piquer la vedette par un collègue tel le mathématicien Niccolo Tartaglia Et enfin des « savantes » qui, parce qu’elles étaient des femmes, ont été oubliées. Connaissez-vous Lise Meitner, la grande dame de la fission qui, nommée 48 fois pour le prix Nobel, ne l’a jamais eu ! Rosalind Franklin s’est fait voler l’une des plus grandes découvertes de l’histoire : la structure en double hélice de l’ADN ! Vera Rubin, astrophysicienne, a découvert la matière noire, jugée impossible alors que ce sera admis 15 ans plus tard. Henrietta Lacks en mettant au point la première lignée de cellules cultivables en labo, a sauvé des millions de gens. Marthe Gautier a identifié le chromosome supplémentaire de la trisomie 21. Une physicienne, Emmy Noether est rarement citée alors qu’elle a établi un théorème, monument de la pensée mathématique et central en physique. Ida Noddack a la première eu l’idée de la fission nucléaire. Esther Lederberg a inventé la photocopie à bactéries. Et bien d’autres femmes scientifiques ont mené des recherches approfondies comme Katherine Johnson qui a établi les calculs des trajectoires des grandes missions spatiales des étatsunis. Cet ouvrage, rédigé d’un trait enlevé et avec des illustrations pleines d’humour, est une mine d’informations en histoire des sciences, remettant à l’honneur des chercheurs et chercheuses de grand talent.

Camille Van Belle, Alisio sciences : Science et vie junior
5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Impacts : des météores aux cratères

Depuis l’extermination des dinosaures il y a 66 millions d’années, l’inquiétude est grande lorsqu’il est annoncé qu’un astéroïde s’approche de la Terre. Sylvain Bouley, planétologue

Lire la suite

Les plantes

Dans cette collection documentaire bien adaptée au jeune public, Sabine Boccador fait un excellent choix d’informations. Comment passe-t-on de la graine à la plante ? Existe-t-il

Lire la suite

À la mer

Après l’album « Au jardin » les jeunes lecteurs vont être heureux de retrouver Prune et Robin qui partent à la découverte du littoral et de la

Lire la suite

Parutions la même année

La perfection du cercle

Peut-être serez-vous étonné, si vous avez lu les quatre précédents titres de cette collection, par « La perfection du cercle ». Il est vrai que le récit

Lire la suite

Game au vert

Les vacances arrivent ! Et pourtant Daniel n’est pas heureux, il est envoyé chez ses grands-parents à la montagne. Catastrophe pour un jeune d’aujourd’hui : pas de

Lire la suite