Précédent
Suivant

Les héros de l’étoffe. La fabuleuse histoire du textile

La première bulle de cette BD vous emmène tout de suite au cœur de ce récit historique, très documenté et fort drôle ! « Ah ! Monsieur Paléo, bienvenue au grand salon du textile… Je suis Pétronille Griffon, archéologue (« pour de vrai » Séverine Laliberté, archéologue au CNRS). Attention, tous ses propos sont vérifiés par une historienne du textile, Audrey Millet (« La vraie » docteure en histoire, experte en écosystème de la mode). Et ce qui est génial, c’est que personnages historiques, Colbert, le roi Arthur… et personnes branchées d’aujourd’hui : #Samanthabeauty influenceuse 300K followers, Catherine militante du greenwashing… se rencontrent et font leurs commentaires ! Cela donne des dialogues savoureux, comme celui entre Karl Marx et Cosme de Médicis. Il est également fait référence aux découvertes : le corps de monsieur Otzi, le métier à tisser mécanique programmable inventé par Joseph Marie Jacquard, un disque où est représenté un bateau à voiles, la « fille d’Egtwed » dans un cercueil… Il est donné des explications sur les techniques utilisées en paléontologie comme l’analyse des isotopes… Les illustrations tout en étant pleines d’humour offrent une image exacte des personnages et de leurs vêtements. Très beaux et précis dessins du sari suivant la caste ou les différentes étapes de la vie d’une femme. En remontant le temps, sont brossées une histoire du textile du paléolithique à la fast faschion et la mise en place de l’industrialisation du monde dont le textile en donne une très bonne représentation. Comme le dit Audrey Millet «  le textile participe à tisser la géopolitique du monde ». A la fin de la bande dessinée, Pétronille interview Audrey Millet sur les nouvelles révolutions technologiques depuis le siècle dernier, l’évolution de l’organisation du travail dans les ateliers, l’impact de l’industrie textile sur l’environnement, les actions que peuvent mener les consommateurs pour une industrie textile plus propre et plus humaine. Cet ouvrage est le catalogue de l’exposition « Évolutions industrielles » qui propose une réflexion sur le processus d’industrialisation, sujet vaste et complexe qui traverse le passé, le présent, le futur, à la Cité des sciences jusqu’au 5 mars 2023. Dans cette bande dessinée originale et pleine d’humour, en remontant le temps, sont brossées une histoire du textile du paléolithique à la fast faschion et la mise en place de l’industrialisation du monde dont le textile en donne une très bonne représentation. Comme le dit Audrey Millet « le textile participe à tisser la géopolitique du monde »

Séverine Laliberté, Audrey Millet, Ill. Nicola Gobbi, Cité des sciences / Steinkis

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Le dernier livre

Nous sommes à Paris en 2040, un couple est en train de lire un livre. Et la police arrive : « On a dit : pas de livre ! ».

Lire la suite

Guerilla green

Voici un ouvrage, à la fois bande dessinée et documentaire sur l’écologie en ville. Cookie Kalkair, auteur spécialisé dans les sujets de société et la

Lire la suite

Game au vert

Les vacances arrivent ! Et pourtant Daniel n’est pas heureux, il est envoyé chez ses grands-parents à la montagne. Catastrophe pour un jeune d’aujourd’hui : pas de

Lire la suite

Les géants. 2-Siegfried

En Allemagne, au bord d’une piscine, un enfant, depuis son fauteuil roulant, se jette dans l’eau, appelé par une voix mystérieuse… Au début du récit,

Lire la suite

Parutions la même année

Les géants 6-Yatho

Voici la suite et fin de cette série captivante et riche en enseignements sur le sort de notre planète. C’est le combat final ! Alyphar, le

Lire la suite