Précédent
Suivant

Le rival de Darwin. Alfred Russel Wallace et la théorie de l’évolution

Tout le monde connaît Charles Darwin mais peu savent qu’également explorateur et naturaliste britannique, Alfred Russel Wallace vivait à la même époque dans une île lointaine de l’océan Pacifique. Cet ouvrage raconte l’histoire de sa vie, de ses aventures et de l’impact de ses travaux sur la compréhension de la vie sur Terre. Le jeune Alfred est né en 1823 au Pays de Galles. Enfant, il passe beaucoup de temps à observer la nature puis à lire des livres d’aventure. Pour établir des cartes, en tant que typographe, il parcourt la campagne, fait des herbiers, collectionne les insectes. Il est très intéressé par le journal de Charles Darwin et l’idée que les êtres vivants évoluent. Cet album documentaire fait une large part à l’iconographie. Sur des double pages, le port de Liverpool et le Mischief, bateau sur lequel il part en expédition avec Henry Walter Bates dans la jungle amazonienne et tout le matériel nécessaire sont restitués de manière très précise par les dessins d’Harry Tennant. Dans la maison de Belém, ils étiquettent les spécimens. Ils commencent à s’interroger sur quel principe contrôlerait les formes de la vie animale. Puis, avec son frère, il va remonter l’Amazone. Sur une grande frise au cours des villes traversées sont dessinés différents papillons : «Il doit y avoir une frontière qui détermine l’aire de répartition de chaque espèce ». Sur le Rio Negro, il s’intéresse aux poissons. Au cœur de la forêt il découvre les animaux les plus intéressants. Il établit la première carte avec des instruments scientifiques. Enfin après quatre ans, c’est le retour ! Sur une belle double page est dessiné le naufrage où il perdra tous ses spécimens ! Quatre portraits représentent les scientifiques influents de l’époque. Charles Darwin, Charles Lyell, Joseph Hooker et Thomas Huxley. Wallace et Charles Allen vont partir explorer l’archipel Malais où Wallace va récolter plus de 125 000 spécimens dont des coléoptères et papillons représentés par de belles planches naturalistes. Une remarquable découverte sera faite sur les îles de Bali et de Lombok l’amenant à réfléchir sur la répartition des espèces. Il y restera cinq années pour accumuler des preuves. Il mettra ainsi au point sa théorie et en informera Darwin par lettre. Une présentation commune de leurs notes sera faite à Londres. Wallace à son retour en 1862 est accueilli comme un grand naturaliste. Comme Darwin a avancé la date de parution de son livre, « L’origine des espèces », il est considéré comme le principal auteur de la théorie. Ce documentaire, avec de nombreux dessins naturalistes, fait découvrir les différentes expéditions et la démarche scientifique que Wallace a menées dans différents pays. En réalité, ce remarquable ouvrage montre que la théorie de l’évolution a été découverte simultanément par Wallace et Darwin qui avaient chacun l’un pour l’autre une grande estime.

Christiane Dorion, Ill. Harry Tennant, Delachaux et Niestlé jeunsesse

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Henry David Thoreau

Le nouveau titre de la collection « Les grandes vies » est consacré à un écologiste. Dans ce petit format, comme un carnet de voyage très illustré,

Lire la suite

Protéger la Terre

La collection « explique-moi… » a pour but de faire découvrir aux enfants les réalités de notre monde. Dans cet ouvrage, l’auteure et l’illustratrice, toutes deux Libanaises,

Lire la suite

Parutions la même année

Le guide du zizi sexuel

Une nouvelle édition, actualisée et augmentée de contenus inédits, du guide du zizi sexuel paraît. La première édition a remporté un très grand succès : 1

Lire la suite