Le manuscrit d’Aristarque

Comment rendre vivante l’histoire des grandes découvertes scientifiques dans l’Alexandrie de 295 Av JC ? Comment redonner vie à ces hommes exceptionnels que furent Aristarque de Samos, Ératosthène ? Sous la forme d’un roman policier, Christophe Chaffardon réussit le pari. Le lecteur est captivé par l’histoire de sa jeune héroïne qui, après avoir perdu son père dans des circonstances dramatiques, se lance à la recherche du célèbre manuscrit d’Aristarque qui plaçait le Soleil au centre de l’Univers ! Ce récit très vivant et bien documenté (avec un cahier documentaire pour aller plus loin) est à recommander non seulement aux collégiens mais aussi aux parents qui le liront avec un grand intérêt ! Une réussite !

5/5
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Publications dans la même catégorie

L’horloge de l’apocalypse

Lorris Murail fait partie d’une familles d’écrivains : ses deux sœurs sont aussi des auteurs très appréciés, Marie Aude Murail et Moka. Il a écrit avec

Lire la suite

Qui veut la peau de Galilée ?

Les éditions Le Pommier souhaitent dans cette nouvelle collection faire connaître la vie et l’œuvre des plus grands scientifiques au jeune public. L’idée force des

Lire la suite

Parutions la même année

La guerre secrète des microbes

Les microbes nous font peur ! Mais sont-ils en fait tous dangereux pour notre santé ? Tous ces organismes invisibles, bactéries, champignons, virus ont des stratégies insoupçonnées

Lire la suite