Précédent
Suivant

L’art préhistorique en bande dessinée. De l’Aurignacien au Magdalénien

Éric Le Brun, passionné par la préhistoire, s’est spécialisé dans l’illustration de vulgarisation scientifique. La présentation sous forme de BD permet une présentation visuelle et facilement accessible des connaissances des spécialistes. S’appuyant sur les recherches les plus récentes, son travail s’attache à redonner vie aux temps paléolithiques. L’auteur a rigoureusement vérifié ses informations. Les représentations des sites, des premiers hommes et de leur cadre de vie sont conformes aux dernières découvertes. Cette bande dessinée porte sur trois époques, sur un plan chronologique: l’Aurignacien, Le Gravettien et le Solutréen, le Magdalénien. À l’Aurignacien, il y a environ 45 000 ans, Homo Sapiens arrive sur le territoire Européen. Les dessins très précis d’Éric Le Brun redonnent vie au rhinocéros laineux, aux chevaux de Pzewalsji, montrent la fabrication d’outils, de vêtements, de parures, de flûtes, de dessins… L’auteur a visité de nombreuses grottes et donne de nombreux exemples légendés d’art pariétal dont la représentation la plus spectaculaire se trouve à la grotte Chauvet. Le panneau des chevaux est une des chefs-d’œuvre de l’art pariétal. À la 2ᵉ époque, il y a près de 35 000 ans, les Gravetiens sont des peuples nomades qui échangent des matières premières. Les squelettes découverts à l’abri de Cro-Magnon montrent qu’ils enterraient leurs morts. Mains négatives de la grotte de Gargas, peintures par aréographie dans la grotte de Pech-Merle… Superbes représentations, avec des couleurs, de figures spectaculaires sur la colline de Lascaux ! À l’époque Solutréenne, dizaine de grottes ornées en Ardèche, côte provençale, grotte Cosquer, grottes en Espagne, au Portugal, à la frontière Franco-Italienne, en Autriche… avec une grande richesse de statuettes, parures… Puis il y a environ 20 500 ans, va apparaître le Magdalénien, dernière grande culture du paléolithique avec un essor spectaculaire des arts. De grands regroupements communautaires ont lieu à l’occasion de fêtes et d’alliances. Leur vie quotidienne est représentée par une multitude d’objets, instruments, armes de chasse, statuettes, figures polychromes dans différentes grottes ornées dont la célèbre grotte d’Almira… Comme l’auteur donne très envie d’aller visiter ces sites, en fin d’ouvrage, il y a les cartes des sites Aurignaciens, Gravettiens et Solutréens, Magdaléniens avec la liste des sites à visiter, un lexique illustré, « Et aujourd’hui », des photos de graffiti, et une bibliographie. Cette richesse incroyable ainsi dévoilée, avec beaucoup de talent par Éric Le Brun par son savoir et son talent de dessinateur, permet au grand public de suivre l’évolution de l’art pariétal avec beaucoup d’intérêt sur plusieurs millénaires Un ouvrage de référence avec un catalogue très riche de sites et un excellent support pour des animations autour de l’art pariétal.

Éric Le Brun, Glénat (BD) ( Hors collection)

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Ada Lovelace. La visionnaire

S’il est une femme scientifique à connaître, c’est Ada Lovelace ! Elle est la fille du célèbre poète révolutionnaire Lord Byron dont sa mère se sépare

Lire la suite

Les oiseaux en bande dessinée

Dans la collection « Apprendre en s’amusant », commence une nouvelle série sur les oiseaux « les oiseaux ». Jean-Luc Garréra a pris le pari un peu fou avec

Lire la suite

La conquête de l’espace

Cette collection offre des études très complètes, dans le style de Lefranc, sur des thématiques historiques (Le mur de l’Atlantique) ou techniques (L’aviation). À l’occasion

Lire la suite

Terra Prohibita

Début du XX° siècle, une végétation incontrôlable et des espèces mutantes suite à une contamination biologique ont envahi l’Angleterre. Déclarée « Terra Prohibita » sa population a

Lire la suite

Parutions la même année

Le lait

Le lait est le onzième titre d’une excellente collection d’expériences scientifiques pour le jeune public, conçue autour d’un objet du quotidien. Jack Guichard, à l’origine

Lire la suite

La fille qui parlait ours

« Je me souviens de l’ours qui m’a élevée ». Ainsi commence le récit que fait Yanka de son enfance. Mamochka l’a trouvée devant la grotte et

Lire la suite

Le chêne

Et si un chêne vous racontait la vie dans la forêt ? Ce bel ouvrage est la voix-off du film réalisé par Laurent Charbonnier, spécialiste du

Lire la suite