Précédent
Suivant

Lady Sapiens. Enquête sur la femme au temps de la Préhistoire

À l’origine du livre, il y a le film documentaire Lady Sapiens, une enquête scientifique écrite avec Éric Pincas, Thomas Cirotteau et Jacques Malaterre, avec le conseil scientifique de Sophie Archambault de Beaune. Cet ouvrage rend compte de l’enquête qui a été menée auprès de trente-trois des plus grands spécialistes, anthropologue, ethnologue, généticien… sur la place et le rôle de la Femme au Paléolithique supérieur (entre -40 000 et -10 000 ans). Cette enquête est bâtie comme une enquête policière dans des chantiers de fouille et des laboratoires du monde entier. Dans le site de Renancourt, près d’Amiens, est mis au jour « la Vénus de Renancourt » avec des parties de corps comme un triangle vulvaire marqué entre deux cuisses et aussi des parures délicates. Pour donner un visage à Lady Sapiens, il a fallu des méthodes pour déterminer le sexe des fossiles. La différence d’un os de l’oreille interne, la cochlée, chez les femmes et l’analyse de l’ADN ont fait faire des progrès considérables. Évelyne Heyer raconte comment l’homo sapiens a hérité de gènes néandertaliens. Lady Sapiens est imaginée comme une femme grande, musclée, à la peau noire et aux yeux bleus ! Quelles étaient ses activités quotidiennes ? La diversité des parures trouvées dans le site des grottes de Baousse Rousse en Italie montrent que les femmes avaient le sens du beau et le désir de séduction .Des statuettes ont été trouvées avec des vêtements comme celle de Buret portant un anorak à capuche. Et la sexualité ? Le baiser du site de Boqueirão au Brésil, les plaquettes gravées de scènes sexuelles de la grotte d’Enlène en Ariège donnent des indices. Des études sur des dents de lait montrent que l’allaitement était de trois à quatre ans, Quel était le rôle des grand-mères ? La femme était-elle une chasseresse ? Des découvertes et recherches (séquelles laissées sur le corps), comme dans le site de Wilamaya Patjxa au Pérou, d’un corps de jeune femme avec des outils de chasse, montrent que la femme participait à la chasse, prenait une grande part à la subsistance du groupe et faisaient du tressage et de la vannerie… Étaient-elles aussi des artistes ? Sur 36 mains complètes trouvées sur les murs, 24 ont pu être attribuées à des femmes. Les femmes avaient-elles du pouvoir ? La sépulture de la Dame de Cavillion, entourée d’objets remarquables, démontre qu’elle devait avoir un rôle important. Est-il possible de dire que, par leurs connaissances des plantes médicinales, elles ont inventé la médecine ? La vision d’une femme uniquement mère au foyer et séductrice, écrite par des hommes au XIX° siècle, pourrait-elle être mise en cause? Lady Sapiens serait une femme chasseresse, combative, prenant soin de son corps, exerçant plusieurs activités et ayant un grand rôle dans le groupe. Cette vision de la femme préhistorique fait rêver et comblera toutes les féministes!

Thomas Cirotteau, Jennifer Kerner, Éric Pincas, Ill.Pascaline Gaussein, Les Arènes

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Le carnet scientifique

Mathieu Vidard présente la tête au carré depuis 2006 une émission qui a beaucoup de succès ! Au cours de ces dix ans il a tenu

Lire la suite

Parutions la même année

L’enfant sans défenses

Pendant longtemps la douleur des enfants n’a pas été assez prise en compte. La vocation du professeur Claude Griscelli, pédiatre et immunologiste mondialement connu, est

Lire la suite