Précédent
Suivant

La bombe

Cette BD est exceptionnelle à plus d’un titre, son volume 493 pages, son graphisme en noir et blanc, son sujet. Elle raconte en détail l’histoire de la première bombe atomique américaine depuis la découverte de la fission nucléaire en 1938 jusqu’au cataclysme final en août 1945. En fait le récit commence avec un inquiétant personnage qui n’est autre que l’élément Uranium lui-même. Tout au long du récit il va commenter les « progrès » accomplis par l’homme jusqu’à son « heure de gloire » qu’il attend avec impatience depuis la création de la Terre. Tous les personnages de cette tragédie historique sont décrits avec précision, en particulier le professeur Szilard, personnage très important de l’histoire. C’est lui qui, persuadé que l’Allemagne s’est lancé dans la fabrication de la bombe, va tout faire pour que les États-Unis s’y lancent aussi pour au moins provoquer un équilibre de la terreur. Une fois la décision prise, la machine militaire va s’enclencher inéluctablement, affrontant des obstacles pouvant paraître insurmontables jusqu’à la tragédie finale. C’est le même qui à la fin va encore se démener avec beaucoup d’autres savants pour que, l’Allemagne étant vaincue, les États-Unis ne déclenchent pas la course à la terreur. Des savants connus interviennent dans cette histoire comme Enrico Fermi ou Robert Oppenheimer. Çà et là, de petits épisodes nous font suivre la vie d’une modeste famille de Japonais à Hiroshima… Tout au long du récit nous ne pouvons qu’admirer certaines planches grand-format éblouissantes, fascinantes ou terrifiantes. Cette BD est longue mais le lecteur ne la lâchera pas même s’il en connaît la fin tragique.

Alcante, L.F.Bollée, Ill.Denis Rodier, Glénat

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Virus. T. 2. Ségrégation

Dans cette BD d’anticipation, le lecteur est embarqué à bord du « Babylon of the Seas » où se déroulent des scènes de panique ! Il y a

Lire la suite

L’entropie fatale

« Il n’y a pas une crise de l’énergie. Il y a une crise de l’entropie. ». Cette BD science est une petite merveille assez déjantée d’humour

Lire la suite

Parutions la même année

30 destins d’aventuriers

Les éditions Paulsen créent un secteur jeunesse en lançant une nouvelle collection : « 30 destins de… » pour faire connaître aux jeunes, des hommes et des

Lire la suite

Les papas animaux

Fleur Daugey, éthologue, sait parfaitement faire « passer » son savoir scientifique auprès du jeune public. « Quels bavards ces animaux » portait sur les langages utilisés dans le

Lire la suite