Précédent
Suivant

Joséphine Baker , la danse, la Résistance et les enfants

Quelle personnalité ! Imaginez si à son époque, on avait pensé qu’elle serait au Panthéon ! Connue surtout comme danseuse, le jeune public connaît moins tous les autres aspects de sa vie. Née aux États-Unis à Saint-Louis, la ville du jazz, du « ragtime », sa famille est très pauvre. Sa maman rêve de danser… Quelle gaieté dans les illustrations à l’acrylique de Christian Robinson, traduisant bien le caractère vif et enjoué de « Trumpy » surnom donné par sa maman. Elle danse tout le temps ! Le récit est émaillé de citations de Joséphine Baker ; «Voir tout ce monde en train de me regarder, ça m’électrisait ». Elle fera tout pour partir en tournée quitte à se cacher dans une malle. À cette époque, en 1920, les noirs sont exclus des endroits réservés aux blancs ! Puis ce sera une nouvelle vie qui commence à Paris. Elle est toute étonnée que les Français ne distinguent pas les couleurs. Ses spectacles ont un succès fou ! La guerre arrive. Elle fait de l’espionnage au service de la France. « La France a fait de moi ce que je suis. Je suis prête à donner ma vie pour la France ». Après la guerre, avec son mari, elle adopte 12 enfants, sa « tribu Arc-en-ciel ». La fin de sa vie ne sera pas facile ! En fin d’ouvrage, 4 pages sont consacrées à son entrée au Panthéon en novembre 2021. Le jeune lecteur aura l’impression, par ce récit très vivant avec des dessins « virevoltants », d’être aux côtés de cette femme exceptionnelle que fut Joséphine Baker !

Patricia Hruby Powell, Ill. Christian Robinson, Rue du monde

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Parutions la même année

La plage une nature cachée

La plage, cela fait rêver aux prochaines vacances ! Et si cet été vous en profitiez pour découvrir toutes les richesses que recèle ce milieu pas

Lire la suite