Précédent
Suivant

Je suis au monde. Habiter autrement la Planète

Quelle merveille de dessin sur la couverture ! Et quand vous ouvrez ce très grand album, vous êtes en admiration devant ces illustrations colorées et foisonnantes de détails, comme la double page représentant le milieu corallien. Tout d’abord, prenez le temps de regarder et d’écouter le vivant pour mieux en comprendre la beauté. « Comment tous ces éléments si différents s’allient-ils pour former un tout qu’on appelle Terre ? ». Cette question est le fil conducteur de cet ouvrage qui veut amener le lecteur à repenser sa place sur notre planète. Partons à sa découverte. Nous sommes en Australie où il y a une des merveilles naturelles du monde : la Grande Barrière de corail, le plus grand ensemble d’organismes vivants qui s’étend sur 2 600 km ! Les auteurs ont choisi de donner les informations sous des typographies et couleurs différentes, ce qui clarifie le propos. Ils accompagnent le lecteur dans sa lecture de l’image : poissons rayés, poisson-clown, anémone aux tentacules violets… Connaissez-vous le grand secret du corail ? Savez-vous qu’à l’intérieur d’un écosystème, « chaque partie permet à l’ensemble de fonctionner » ? C’est pourquoi si le corail disparaît, c’est l’ensemble de l’écosystème sous-marin qui est menacé. Puis nous allons de l’autre côté du globe, dans la jungle d’Amazonie. Dans la partie colorée, un narrateur raconte leur marche dans ce labyrinthe où la vie foisonne. Les auteurs éveillent notre curiosité par des détails insolites : grâce à une toxine, la grenouille de dard n’a jamais peur ! Sur le plan scientifique, les auteurs informent les enfants sur des phénomènes essentiels comme la photosynthèse. Et nous dans tout ça, illustré par les ruelles de Barcelone ? Après un rappel de nos origines d’Homo Sapiens, cette ville est décrite avec toutes ses interactions sociales. Comment pourrait-on inventer une ville plus harmonieuse, plus verte ? « Nous avons exploité les sols et les mers comme si les ressources étaient inépuisables. » Et dans la campagne française, quelles sont les conséquences de ces nouvelles manières de produire de la nourriture et de tant de gaspillages ? Nous sommes face à « un problème grand comme le monde », le réchauffement climatique qui a de nombreuses conséquences pour notre Terre. Nous allons « sur les traces de l’ours polaire » dans l’Arctique. On suit l’ourse et son bébé sur le sol gelé où elle va essayer d’attraper un phoque. Mais le réchauffement suscite beaucoup d’inquiétude ! Après avoir parcouru ces différents écosystèmes, tout un futur plein de possibilités s’ouvre à tous ceux qui « sont au monde ». Ce magnifique voyage dans différents écosystèmes fait prendre conscience de l’absolue nécessité de préserver leur beauté. «Je suis au monde » devient « je suis conscient de faire partie d’un tout » et que, comme tous les habitants de cette planète, j’ai « le crayon en main pour trouver de nouvelles couleurs à ajouter à ces prochaines pages ». Un grand coup de cœur.

Julieta Canapa, Pierre Ducrozet, Ill. Stéphane Kiehl, Actes Sud junior

5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Publications dans la même catégorie

Tempête

Et si… un tourbillon de couleurs envahissait notre vie ? Cet album raconte comment un anniversaire a priori bien ennuyeux se transforme en une fête gaie

Lire la suite

La patience du héron

Les romans d’Erik l’Homme ont beaucoup de succès auprès du jeune public : « Le livre des étoiles », « A comme Association »…La patience du héron, son premier album,

Lire la suite

Parutions la même année

Ma campagne

À l’heure où l’on parle beaucoup d’écologie, les promeneurs aimeraient être guidés lors de leurs balades pour être un « bon écolo » ! Les éditions Belin sortent

Lire la suite

La révolution industrielle

Dans cette excellente collection qui raconte l’histoire de la France en BD, les jeunes lecteurs vont découvrir le XIX° siècle, une période où « des bouleversements

Lire la suite